lundi 9 mai 2011

Gary Higgins



Un joyau folk s'ouvre à nous. Drag city divulgue à travers 6 pistes de 24 minutes en tout, les premiers travaux épures de Gary Higgins 1970/71. Ces ébauches déboucheront sur son grand disque 73 « Red Hash » réédité par le même label en 2005. Une punition pénale pour détention de marijuana devait avoir raison de ses arpèges. « Red hash » pourtant très prometteur, est l'unique album de Garry Higgins.

Seul avec sa six cordes sèche, il dévoile sa country lumineuse dans une nudité totale.
On imagine Ben Chasny invoquant son maître, Nick Drake cheminant auprès de ce troubadour, David Crosby dans les parages psychédéliques.
On imagine aussi, Josh T pearson, Iron and Wine ou William Fitzsimmons arborant cette épaisse barbe folk, peut être l'origine des colliers opulents.



Gary Higgins 1970/71 "Dream a while back" label : drag city


échelle de richter : 8

support cd

après 2 écoutes



quand on aime : six organs of admittance; nick drake; david crosby

3 commentaires:

Francky 01 a dit…

Hello.

Je ne connais pas Gary Higgins mais rien qu'à sa tête sur la pochette, j'ai envie d'écouter. J'imagine un folk pastorale, poétique et lunaire.

A découvrir donc....

charlu a dit…

Tu peux y aller Francky, même si je te conseille plutot "Red Ash", son seul véritable disc. J'ai pensé à toi avec la grosse barbichette..réunir toutes les pochettes de disque à gros collier. Y'en a un max (William Fitzsimmons que je découvre en ce moment). J'ai presqu'envie de te laisser faire !!!!! tellement c'est bien chez toi.

Francky 01 a dit…

Hello.

Je me suis procuré "Red Ash", une petite merveille méconnue remplie de folk songs élégiaque...

J'adore ton idée de réunir toutes les pochettes de disque à gros collier. Et comme tu me le proposes et que je m'éclate avec les pochettes, je sens que je vais m'y mettre.
Merci de ta proposition et de tes compliments.

A + amigos
Salutations (indie)rock'n'rolliènes