Iron & Wine


Passé chez 4AD, le son de Iron & Wine est sophistiqué, un virage donc, Sam Bean a laissé sa pop pataude chez Sub Pop. Découvert en 2004 avec « our endless numbered days » je suis resté légèrement sur ma fin, attendant l’étincelle (que les média suggéraient sans cesse), jusqu’à « Shepherd’s dog » inclus. Les disques enquillés, pas mauvais du tout, manquaient ainsi de charisme, la barbe Bonnie « Prince »Billy n’y changeant rien. « Kiss each other clean » est une belle surprise et peut donc réconcilier avec cette nouvelle fraîcheur musicale, cette belle enveloppe sonore qui du coup met en valeur ses mélodies requinquées.
Seul hic, les chœurs comme l’a si bien remarqué Blake (toujours un temps d’avance et plus alerte que moi..je reste d’accord avec sa comparaison à Paul Simon). En ce qui me concerne c’est exactement là qu’il perd ce qu’il a gagné en qualité sonore…un peu comme l’effet bloquant des chœurs sur Syd Matters 2010. Cela devait arriver, à force de transcender la supercherie Animal Collective (des derniers disques), on se retrouve avec des influences tra la la un peu partout.
Ceci dit, « Kiss each other clean » à l'image de la superbe pochette est un album qui compte en cette rentrée 2011 et "rabbit will run" et "brother in love" sont des petits bijoux de folk moderne.

Iron & Wine 2011 « kiss each other clean » label : 4AD
Version multimédia (3 vidéos) ici

Commentaires

Blake a dit…
C'est étonnant cher charlu, que tu me trouves plus "alerte", moi qui te penses plus fouineur et bcp plus pointu que moi ;-) mais trop content de tes bons mots, je te remercie vivement.
Ce Iron and Wine ne révolutionnera certes pas la musique ni le folk, et ne sera pas le disque de l'année mais je suis preneur de ce petit hâvre de paix "feel-good-music" assez salutaire en cet hiver bien long qui m'use un brin...
Ce n'est pas le cas de tout le monde à la lecture de la chronique de Thibault sur Playlist Society qui l'a férocement rejeté : http://www.playlistsociety.fr/2011/01/iron-wine-kiss-each-other-clean-3510.html
Trop lisse, consensuel et accessible peut-être ? ce qui pour quelques tenants d'un certain intégrisme "indie spirit" semble être rédhibitoire... À chacun ses critères d'appréciation ;-)
See you soon dear charlu
charlu a dit…
Blake, mon ami..les jours rallongent sous le couvercle de ouate anthracite qui nous plombe..je t'assure les lueurs sourdent et les oiseaux dans la discrétion la plus totale chantent déjà, le merle attaque la séduction. C'est STRANDED HORSE qui m'a ouvert les yeux. Je suis bouleversé...je sais pas comment parler de cet album. Je me raccroche à qq disc pour éviter de plonger...l'hiver me mine aussi.

En tout cas je persiste...tu es tjrs en avance sur les sorties...et pointu aussi.

BYEBLAKE
Francky 01 a dit…
Hello Charlu.

Je ne connais pas très bien le travail d'Iron & Wine. Je n'ai qu'une vingtaine de morceaux captés sur le net et issus de divers disques "Rarities", etc..avec 2 reprises de Neil Young, "Cowgirl In The Sand" et "Mr Soul" en live. J'ai aussi lu le très bon papier de Blake.
Ce nouveau disque à l'air pas mal. Signature sur l'excellent label 4AD, superbe pochette...que du bon. Et la musique ??? D'après vos dires, c'est de même !! Moi qui aime le folk mâtinée de pop et d'harmonies célestes (Fleet Foxes, Great Lake Swimmers, Grizzly Bear, Seabear, etc...), je devrais surement aimer.
2011 s'annonce plutôt bien avec le nouveau et sublime Earth (qui ont mis du folk dans leur musique, mariant leur doom métal/drone lancinant avec le "Zuma" de N.Young), Deerhoof, James Blake, Salem (découvert en 2010 mais officiellement sorti cette année) et bien d'autres à venir......."L'odyssée suit son cours et rien ne l'arrête"

A + +
charlu a dit…
Oui Francky, tu peux y aler franco avec Iron..un peu Paul Simon sur un son Eraser..mais méfies toi des choeurs... dans ta liste, c'est plus SEABEAR que les autres ..d'ailleurs il aurait aussi bien pu signer chez Morr music avec ce disc.
Ceci dit, tu me fais très envie avec EARTH...le précédent était pas dégueux, mais s'ils métisses à l'accoustique, c'est bonus.

Merci

A+
Blake a dit…
Tu n'es pas le seul à t'emballer sur le Stranded Horse, j'ai lu chez Benoît et encore ailleurs des choses qui m'incitent à le dénicher sur Spotify et tenter l'écoute... Mais je vois que tu t'es attelé à une chronique aujourd'hui. Que dois-je faire ?Écouter d'abord ? Lire ton papier en priorité ? Je décide et t'en reparle bientôt ... ;-)
charlu a dit…
Blake, écoute le .. tu me liras après, la priorité c'est cette culture d'ici qu'il faut suivre, supporter, la voir mieux resurgir après s'être enfouie. Ils sont tellement rares à créer ce genre de truc.
J'ai lu Benoit aussi. De toute façon un mauvais papier sur Yann est quasi mission impossible. à suivre.

Amitiés

Articles les plus consultés