vendredi 22 avril 2011

Daniel Martin Moore


Créer un album d'obédience Gospel sans soutane, ni édifice religieux, sans bras levés au ciel ni regards allumés est un exercice original. Une impression d'agnostique, voire d'athée qui n'a rien pour me déplaire.
L'habit ne fait pas le moine et loin des clichés, Daniel Martin Moore sort un album de blues jazz aux architectures classées gospel (tout cela, Ray Charles en a fait le R'n'B), touché par la grâce, inspiré et totalement mystique.
Réjouissant et accompli on touche ici la perfection. Les quelques touches de swing manouche sont maîtrisées par d'excellents musiciens. Loin de son folk intime original, il rend hommage à sa façon à une grande culture. Magnifique.





Daniel Martin Moore 2011 « In the cool of the day » label : sub pop
http://www.danielmartinmoore.com/
http://www.subpop.com/

échelle de richter : 8
support : cd
après 5 écoutes





Daniel Martin Moore - Dark Road by subpop

Aucun commentaire: