mardi 2 juillet 2019

Black Mountain 2019



Aucune raison que ça s’arrête, le mercure fait grise mine, le son tonnerre baisse d'un cran, un autre « Black » pour fondre mon casque enlisé.
Le soleil baisse la garde, qu'à cela ne tienne, mes esgourdes jusqu'à la garde vont brûler encore, les glandes sudoripares au maximum, ventilé ou pas, ça fuse, tantôt Bowie « FD'72 », tantôt Barett Floyd « Pretty little lazzies », heavy prog et stooner, les membranes des enceintes sorties des eaux ont flagellé mon buffet, la corniche rocheuse est en danger... bien loin du tranquille sable blanc et du palmier qui tangue, les restes d'une cathédrale calcinée débarque sur nos côtes.

J'adore beaucoup ce groupe, j'écoute souvent leur album éponyme de 2004, j'aime ce label aussi, et « Jerk with a Bomb ».. c'est pas moi qui le dit.

Black Mountain 2019 "Destroyer" label : jagjaguwar

Aucun commentaire: