mardi 17 septembre 2019

Scorpions 72



C'était mieux avant, avant de lire un excellent papier sur le Krautrock. Avant d'essayer de comprendre et d'en découdre avec cette tiquette là. Oh bien flou quand même le truc de la chose. Avant j'avais Can ou Neu ! comme point de mire. Je les croyais épicentres du mouvement, avec en gravitation les Kraft Popol Ash Ra Faust... mais voilà..
Pourquoi j'écoute le premier album de Scorpion en boucle ?? parce qu'il est (selon Gonzaï donc) dans la liste idéale des Krauts comme il se doit d'écouter dans l’histoire ici du rock d'outre-Rhin. C'est vachement bon le début des Scorpions, Zep Sabbath de là bas ??

Scorpions pour moi, j'ai découvert en 1984 .. (bah ouaih, c'est comme ça, y'a des ondes qui passent même sur des îles isolées.. comme bientôt la 5G). Je n'étais pas bien mauvais en géographie à l'époque, ni très bon non plus, ceci dit il m'a fallu bien des décennies pour les assimiler comme Germains.. en même temps il paraît que les Bee Gees étaient Australiens ?? oui mais la langue des frères Gibbs....
Alors voilà, ce groupe formidable, se place dans le Kraut car, selon les bristishs qui se gaussaient des groupes de ce coin d’Europe qui marchaient et qui chantaient en anglais, étaient des Kraut, des Choucroutes rock, des mecs à part, des pas comme le rock tout court... à part ça, je n'entrave plus que dalle au mouvement en dehors de ce zoom géographique d'alors un peu concon.

Ils étaient barbus à l'époque, le chanteur sans casquette, et ils couraient tous sur la colline comme des Charlots féroces en déserteurs. Des tronches de Supertramp, voire BJH qui pour des anglais, ont eut leurs plus grands succès en Allemagne.

« Lonesome Crow » est superbe, Kraut ou pas, c'est du rock Prog lyrique comme j'aime, le morceau éponyme dantesque, cosmique et vaporeux, divin, hippie et terrestre à la fois.

Bon les p'tits gars, c'est quoi le Kraut ?? plus je lis, plus je divague.. je suis en 1972, déjà Klaus mène la barque, et je découvre un groupe que je n'aurais sûrement pas écouter sans un grand papier sur un mouvement certains et qui a laissé sur moi le doute, le trouble, l'incertitude mais aussi le plaisir définitif à l'écoute de ce brûlot initial tout en ne sachant jamais la substance de ce son de quelque part que quelques uns ont défini ainsi.
Un paquet de disques à écouter, sur les starting block, « Lonesome Crow ».

Scorpions 1972 « Lonesome Crow » label : brain / metronome

17 commentaires:

Chris a dit…

Moi aussi j'ai découvert en 84 :) et pis c'est tout après...
Bon encore des problèmes de connexion donc je suis revenue sur Mapetiteboite pour l'instant...

RanxZeVox a dit…

Krautrock ou pas, l'album est produit par Conny Plank et lui c'est une référence fiable. Le gars a un tableau de chasse qui ne tolère pas l'ordinaire. Et puis, c'est bien Scorpions, la période Uli Jon Roth contient un bon lot de pépites et même après, les hits étaient bien ficelés. Make it real not fantaziiiiii, fantaziiiii oh yeah )))

charlu a dit…

Mais nan Chris.. y'a 90 aussi "Wind of change".. enfin je crois ;D

charlu a dit…

Eh Hug.. m'étonne pas de te voir radiner.. c'est des trucs de ouf ces groupes.
J'explore vraiment Scorpions grace au Kraut de Gonzaï... et c'est même la première fois que je lis ce magasine. Comme quoi.. Je vais approfondir et avancer "doucement".. je sais rien de Uli Jon..
Et tiens d'ailleurs, ce premier Lp des Scorpions.. il est coté, rare en vinyle ???

RanxZeVox a dit…

Ni côté, ni rare, il a été réédité régulièrement à leurs grandes heures de gloire. Bon, l'original sur brain records ne doit plus courir les rues, mais en même temps c'est le disque dont tout le monde se fout, les fans de Scorpions ne l'aiment pas, parce que c'est pas du vrai Scorpions et les fans de krautrock le snobent parce que c'est...Scorpions )))) Reste quelques acharnés du bizarre dont nous sommes.
Uli Jon Roth, c'est le guitariste qui a remplacé Michael Schenker après Lonseome Crow lorsque le blondinet s'en est allé rejoindre UFO. Uli Roth est un fantastique guitariste, il est indéniablement influencé par Hendrix, mais il a aussi une forte personnalité dans son jeu comme dans ses compositions. Les albums enregistrés avec lui laissent dans un premiers temps une grande place à des morceaux pas vraiment progressifs, mais planants. Fly to the Rainbow et In Trance sont sublimes. Ensuite le groupe va durcir le ton (Virgin Killer avec la fameuse pochette censurée partout sauf en France puis Taken By Force) jusqu'à ce qu'il n'y trouve plus son compte et s'en aille à l'aube du raz de marée, juste après le légendaire double live Tokyo Tapes en 1978 par lequel on s'est pris une grosse gifle dans nos tronches de jeunes hardos. Pour moi, comme pour beaucoup des vieux fans du groupe, la période avec Uli Roth reste intouchable.
Après avoir quitté le groupe, il a formé Electric Sun avec qui il a enregistré deux albums fabuleux, Earthquake et surtout Fire Wind (il faut s'habituer à sa voix, imagine Dylan sur du hard rock en gros, mais c'est dément). Depuis il a fait des trucs compliqués qui ne se sont pas vendus, mais il tourne encore et il a même rejoint Scorpions sur leur dernière tournée d'adieu ))))
Voila ce que je peux t'en dire. Chope In Trance en priorité et Fire Wind en suivant.

TonTonMusik a dit…

C'est vrai que c'était mieux avant 😊

charlu a dit…

Ouaih c'est bien ce que je pense.. ce Lonesome doit flotter entre les fans. J'ai déjà essayé une fois le In Transe.. déjà différent je trouve..mais c'est à la première écoute.
Merci pour les info Uli, je vais avancer.. j'ai même vu de loin la pochette interdite, le truc à la Holy Led Zep ou Blind Faith.. s'emmerdaient pas à l'époque :D
Je suis intrigué par le live 78 Toky.. ça sonne bien, genre Clapton Tokyo 79 ... voire un BJH live tapes.. chouette époque pourles live

Keith Michards a dit…

Pour moi, la référence kraut, c'est Magma !!!!!
Donc le premier Scorpions : kraut ?
Je dirais plutôt heavy rock psyché !
Qué tan panse ?
8—0

charlu a dit…

complètement d'accord avec oite Kif..le Lonesome ..kraut ??!!!
je rajoute juste une petite touche de prog qui n'a rien pour me déplaire.
Alors, oui, mais Magma c'est d'ici.. et le Kraut c'est teuton.. ouaih mais moi j'y benne que dalle :o

DevantF a dit…

Wouaaiiii Parce que VIRGIN KILLER que j'avais acheté 1) pour un passage à la FNAC Chatelet et 2) la pochette, a mal vieilli (je crois) Mais puisque on remonte plus loin dans le temps il y a des chances que cela n'ait rien à voir (un peu comme le STATUS QUO de "Ma Kelly's Greasy Spoon" mais ça n'a rien à voir aussi en fait)

charlu a dit…

j'avance doucement, vais y arriver au Virgin K. Scorpions à la fnac .. dingo

DevantF a dit…

Le "passage" C'est que le DJ (à l'époque il y avait comme un DJ) avait passé le disque. J'étais pas très clair (tellement rare ha ha de ma part)
(Le souvenir des vinyls avec des lettres comme Y ou B qui te donnait le prix... Du coup on retournait à la FNAC avec des albums que nous voulions échanger sous prétexte qu'ils étaient abîmés, en fait on échangeait un "Y" qu"on aimait pas/plus pour un autre "Y"... à la caisse ils ne vérifiaient pas... de la graine de téléchargeur je te dis)

charlu a dit…

Ah oauih.. comme ça, en passage..ok.. moi j'allais à la fnac Montpar début 90's.. y'avait une pub à l'époque.. "agitateur de curiosité".
Moi j'ai même échangé des CD ouvert.. gravés entre temps..mais shutttt.. faudrait pas qu'ils me retrouvent

DevantF a dit…

Me revoilou, en fait j'avais le mp3 par un contact, mais ton papier et les commentaires ont été nécessaires. (Une chronique dans Hard & Heavy aussi)
Juste Ouatchaaaaa. Je préfère te prévenir que VIRGIN KILLER est à des coudés en dessous, je crache pas dessus je l'ai usé. Mais celui de 72, c'est une autre classe. Rien que le titre "Lonesome Crow" c'est juste gran dioooo se. ça jam dans tous les coins, et que des coins il y en a un paquet.
Temps en temps je baisse la tête pour m'éviter un riff dans la tronche

PS: tu connais la rubrique du mec en bagnole qui choppe des artistes dans la rue pour qu'il chante leurs chansons à tue-tête? Tiens cadeau: Le Paulo... pas encore vu, je vais m'y mettre après le commentaire et "Lonesome Crow", parait qu'il finit dans un pub à la surprise (?) des picoleurs ==>
https://www.youtube.com/watch?v=QjvzCTqkBDQ)

charlu a dit…

Qu'est ce que tu veux qu'j'te dise Toine, hyper mega grande classe absolue :D Ouaih j'avais vu le truc. Qui d'autre peut faire un truc pareil !! ;D

igual pour le morceau Lonesome.. énorme.

DevantF a dit…

Je ne l'aurai pas parié, mais un chouette succès le matin tôt à l'Open Space, on est peu nombreux et le SCORPIONS a de suite tapé dans les oreilles d'un collègue qui en redemandait. Lui qui avait en mémoire "Lovedrive" le choc!! Donc merci de lui à Toi

charlu a dit…

Merci le Toine.. c'est une découverte pour moi et du coup hyper plaisir de transmettre juste parce que j'ai kiffé illico. Moi, pour tout te dire, j'ai fait un bide total.. bureau de 3 à 4 personne..open space de pacotille en gros.. ceci dit, une accolade à ton proche collègue de grand gout ;D