Debout Sur le Zinc / Boris Vian





Là pour le coup, je me suis abstenu pour la pochette, superbe soit dit en passant. Mais il faut à tout prix que je me débarrasse de cet épidermique embarras. Boris Vian quand j'étais ado m'a retourné le cerveau avec ses mots. On a dit rien sur le physique et pourtant, et je ne suis pas le seul apparemment, cet artiste a un sosie depuis quelques années, le micron-minuscule prédateur social est venu lui voler le visage. Depuis je retourne mes bouquins des romans que j'aime avec dedans Chloé et Colin.. "J'irai cracher sur vos tombes", "Et on tuera tous les affreux"..... Pas grave, ça c'est fait, il me reste les mots, et puis parlons debout.

Sur le zinc astiqué pour faire reluire l’œuvre, pour brouiller les moues et les faciès, faire briller le miroir et sourire les visages je vois un groupe de 6 musiciens de rock-jazz manouche-slam-blues experts dans la chanson... eux sur scène depuis des mois revigorent le Boris, comme pour faire oublier une autre tête. Et dire que gamin, j'adorais « Le Déserteur », avec celui de Renaud en plus, et en bonus le Balavoine « J'ai pas voulu faire Mon service militaire J'voulais pas obéir à tous ces gens-là Et puis, l'uniforme qu'ils m'ont proposé N'était pas coupé pour moi C'est tout J'voulais garder mon blouson M'ont foutu en prison ».. mais ça c'est une autre histoire..

Là aujourd'hui sort un beau disque, vendredi 13 novembre,  je suis dans la rue de Panam de bon matin, il y a des piétons partout et des vélos à la pelle, l'avenue chante un air de soleil blond, c'est chouette les gens à bicyclette. Je marche avec dans mon casque les airs fantasques de poésie moderne de Boris Vian chantés par DSLZ. Quelque chose d'heureux allège mon pas, j'entre dans le 13ème, pas loin d'ici la rue Watt. Les rames de métro sont à l'arrêt, je danse parmi la marais de biclous, des idées de liberté et de fleurs sauvages. On ne se refait pas, l'anticonformisme m'a toujours embrassé.
La force de Boris Vian n'a jamais été autant d'actualité, quel autre groupe pour le chanter ? Tellement repris, mais ici DSLZ a composé 5 musiques originales. Ils l'ont recueilli et bu cette formidable poésie pour la remettre sur les rails neufs des lendemains pleins d'espoir, et même si j'ai des doutes sur nos surlendemains, du Vian sur le Zinc, ça fait un bien fou.
J'ai vu aussi la force du groupe sur les planches, c'était le 12 novembre 2016 à Rambouillet.. quel autre groupe vous dis-je ?

Notre petite monnaie se fait la mâle, de nos poches vers les gros coffres, y'a du soleil sur nos campagnes, j'ai dans mon crane le bel air de "La valse jaune"..obligé, avec un petit sourire anodin ou presque je repense à notre cher résident de la république, Mathurin la fleur .. on avait dit pas le physique.. mais bon, dédicace, une petite chanson pour lui.


Debout Sur le Zinc 2019 "Chante Vian" label : Jacques Canetti
 

Commentaires

TonTonMusik a dit…
Ouf c'est pas "Jean-Jacques" j'ai eu peur 😎
charlu a dit…
JJ ?? qui ça ?? Goldman ?? a pas compris ;o ..

Articles les plus consultés