jeudi 26 septembre 2019

Rachid Taha



L'automne.
Le carotène va manger le vert sous des gris célestes flamboyants.
Les cèdres ont passé un pacte avec Orion, ils soufflent leur poussière safranée sur nos fronts, bien longtemps après les pins et les cyprès.

Soufre sombre zébré de cendre, regard de braise, raz el hanout en fard sur nos regards cimentés. Ce soir ma petite chatte ocre poivrée auprès de toi je me couche.

Rachid Taha 2019 « Je suis Africain » label : naïve

2 commentaires:

Keith Michards a dit…

Voilà qui va nous apporter un peu de chaleur pour l'hiver à venir

charlu a dit…

Tu l'as dit?? va falloir le passer celui-là, comme les autres :o
Moi j'kiffe bien l'automne, mais le soucis avec lui c'est qu'il y a l'hiver après.