vendredi 8 mai 2020

Damien Jurado 2020



La ouate dodue pure du ciel passe lentement, écume ondulée au dessus du hamac, par d'erreur possible, pas de kérosène à l'horizon, toute la mousse sous le soleil doré ne peut venir que de la croûte évaporée des poètes écorchés.
Casque du crétacé bien encré sur le crâne, isolé plus encore de ce qu'ils nous disent.. pas d'erreur les nuages qui passent, c'est rien d'autre dans le ciel que cette vapeur d'eau Jurado.


Damien Jurado 2020 « What's New, Tomboy? » label : loose

13 commentaires:

Stefan Roques a dit…

Un jour, il faudra que je me penche sur le cas de ce Jurado...

Till a dit…

Merci Luchar, j'avais déjà récupéré le Damien mais pas encore écouté. Ca va pas tarder.

@Stefan : bah oui il serait temps de te pencher, ça fait des années qu'on en parle de ce loustic.

Everett W. Gilles a dit…

587 chansons plus tard (j'ai compté, il doit m'en manquer 2-3), toujours pas de fausse note, toujours aussi simple et évident, des fois pas si simple ni si évident.
Une magie renouvelée, un refuge.

charlu a dit…

Yes Stef, un must.. commence à y'avoir du boulot

charlu a dit…

J'avais oublié qu'il y avait un nouveau, je savais même pas je crois. C'est mon Pap' Echiré qui me la glissé dans la box. Un joli cadeau

charlu a dit…

L'Evrett me souviens encore de "Where Shall You Take Me" et le choc. Je fouillais tout le catalogue Secretly Canadian, j'avançais par label. Et hop tu tombes la dessus c'est terminé. J'ai reculé pour prendre la substance et guetté chaque nouveauté. Y'en a pas des masses qu'on suit comme ça.

Stefan Roques a dit…

Je vais (re)commencer par celui que j'ai déjà, Rehearsals for Departure, que j'ai depuis sa sortie du fait de critiques élogieuses mais qui, j'avoue, ne m'a pas spécialement marqué à l'époque et qui prend donc la poussière depuis.
Des recommandations particulières sinon ?

Everett W. Gilles a dit…

Yesss Cha
Non, y en a pas des masses des comme lui.
Je me souviens qu'on était fans chacun de son côté, croyant sans doute être les seuls au monde, ha !
T'as vu qu'il est plus chez Canadian, m'ont l'air bien hipsters chez Mama Bird ... t'as farfouillé par chez eux ?

@SR : si t'as le temps, la remontée chronologique est intéressante.
Sinon je te recommande Caught In The Trees, St Bartlett, Maraqopa et Visions Of Us. Avec Where Shall You Take Me, pour faire plaisir à Cha. Maraqopa et Visions surtout. Boh et les autres aussi tiens, même ceux que j'ai pas cités ...

Everett W. Gilles a dit…

... et Little Richard, ça va chauffer là-haut !

charlu a dit…

Yes L'Evrett.. me souviens du flash commun .. l’appât des branleurs, ceux qui mordent. Les labels, c'était mon truc pour avancer à l'époque.. c'est bien fini et Secretly, comme Jagjagwar, et même Constellation c'est bien fini. D'ailleurs le Dam, il a tapé dans pas mal d'auberges.. Sub Pop que je ne suis plus non plus. J'ai lâché prise, c'est dommage.. il reste les galettes mon Gilou.
Quant à la peinture de Richard..

charlu a dit…

Eh tu ais quoi.. j'ai fouillé, j'avais pas "This fabulous century".. quel titre... la bizz

Everett W. Gilles a dit…

Hééééé mais moi non plus j'l'avais pas celui-là ... mais là c'est en train de s'arranger ... Thanx Cha !
Par contre j'avais des morceaux issus d'une cassette, genre avant ses débuts ... je les retrouve plus. Dans mon souvenir c'était limite écoutable, plutôt de l'archéologie, je sais plus d'où ça sortait.
Et j'dis pas ça pour t'énerver (c'est moi qui le suis !)

Till a dit…

"This fabulous century"...Hey mais moi non plus je ne le connais pas celui-là.

Je vais enquêter, je peux pas demander à Baster, il est en ballade.