mardi 7 avril 2020

Takeleave 2020



Un peu d'ambiant, du lumineux malgré un léger voile d'humidité qui s'envole vers le ciel bleu pâle. Douce chaleur moite cette musique, vent léger, jazz électro pop de fond, étourdir vaguement les idées et laisser le jeu léger du DJ berlinois.
Je pense à Fourtet en plus jazz, ou à quelques opus du label Thrill Jockey coutumiers de ce papier peint là. Cinématographique, downtempo, Troublemakers, Tortoise.. on se laisse glisser.

Takeleave 2020 « Belonging » label : project : mooncircle

6 commentaires:

DevantF a dit…

L'ambient, haaaa cette tiquette. Quand elle est légitime le risque c'est de s'y perdre. Tu connais "La Diagonal Du Fou"? De Nabokov, j'ai encore le souvenir de ce joueur qui pense des dizaines coups d'avances et tellement dans ses jeux qu'il ne se rend pas compte que la salle s'est vidée, lumière éteinte et qu'il a perdu (Je crois).
L'ambient? Tu en écoutes encore alors qu'il n'y a plus de musique.
Reste à savoir si le choix de ton post entre dans ce cadre, en période d'enfermement on risque de louper la fin du confinement ;-)

Keith Michards a dit…

J'espère que celui qui a pondu une telle pochette a été viré !!!

charlu a dit…

Il n'y a plus de musique ?? a pas compris.. L'ambiant on peut tout foutre dedans..celui là il me rappelle un paquet de disques que j'écoutais en pleine gloire Thrill Jockey. Sinon, je connais "Lolita" de Nabokov, même si je préfère celle de Renaud ... :o
Le huis clos se met en son.. selon la lumière, le nombre de jour isolé.. tu vas pas aimer Nils ;D

charlu a dit…

La pochette de mascara qui coule, c'est une vieille copine qui chiale.. moi j'aime bien :D

DevantF a dit…

... Plus de musique dans le sens que dans l'état où parfois tu te trouves tu ne fais plus la différence entre la musique et plus de musique. Comme si elle continuait dans ta tête ... oui, bon, c'est tordu.

charlu a dit…

Ah yes :D Moi dans mon crane y'a de la zic sans cesse, à la limite quand j'en mets ça me calme :o