mardi 9 avril 2019

Lee Harvey Osmond



Quel disque !!! dans tous mes sens. Déjà le pseudo envoie. Il a bien fait. Tom Wilson, ça peut laisser à désirer, ou prêter la confusion.
Alors, pour moi, c'est la découverte, et je ne m'en lasse pas. Cet album est vraiment superbe, parfait, mon parfait.
Et puis, en plus, ce qui n'enlève ni rajoute à l'affaire, « Mohawk » amène une lumière, me pique de nostalgie, JJ Cale nous manque terriblement, à sa façon.. « Forty Light Years ».

Pour plein de raisons, ce nouvel album de Lee délie toutes les forces de frottement. Il happe toute ma journée molle et confortable, douce et accaparée.. comme une incantation des grands espaces, une prière aux épopées musicales, des petites ou grandes histoires à chanter. Tribal et chlorophyllien, caniculaire après une averse, cramoisie et ferreux.. « Mohawk ».

Lee Harvey Osmond 2018 « Mohawk » label : latent recordings


6 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Envoûtant, bien dans l'esprit de ces chanteurs, ravagés par tant d’excès. Superbe découverte pour moi, j'aime bien le titre Mohawk ...

DevantF a dit…

Cool mais crépusculaire, comme l'ajoute Ton-Ton, ici il y a un côté rescapé moins présent chez JJ Cale. J'imagine bien le dialogue - Hey M'sieur, vous savez jouer du rock? - Laisse tomber, petit. Bois ta bière, écoute mes chansons et rentre gentiment chez toi. Tu verras, ça va bien se passer!!

charlu a dit…

Il me semblait bien à l'écoute.. de la patine de marin qui traine dans la voix. Y'a un petit côté Lannegarn dans ce JJ Cale du soir.

Everett W. Gilles a dit…

Ce truc je l'ai en magasin parce que j'en avais lu du bien quelque part et j'étais persuadé que c'était ici ... bon, ça va pas mieux chez moi.
Très très bien en tout cas.

Tu voulais dire Lanegan ? Pas Annegarn quand même ?..

PS qui n'a rien à voir : demain c'est le grand jour !

charlu a dit…

Yep Evrett.. c'est pas Dick, mais Marc. Ayé, j'ai passé la 50ène, je débloque aussi :)))

Je l'ai déjà euh... ;D

Alex De La Pop a dit…

Pas mal du tout, poussiereux, bluesy, un peu boogie... Une certaine idée de la classe rock