jeudi 17 juin 2010

Erik Enocksson



J’écoute Erik Enocksson comme je peins les églises, sans trop y croire. L’illusion est la seule chose qui nous appartienne vraiment, et je préfère avoir des doutes que d’être dupe. Ceci dit, les églises sont les plus beaux édifices jamais érigés par l’homme, et « Man Tanker Sitt » est un miracle pop sacerdotal. Les chanson nues, a capella ou avec un clavier, orgue ou piano, sont des ondes raphaéliques en illusion optiques. Et si la foi religieuse n’a pas lieu d’être dans ce monde ici bas , il reste des ondes culturelles ancestrales qui méritent à elles seules quelques instants de recueillement.

"Man Tanker Sitt" est un disque atypique, uchronique, absolument rafraichissant, édité en 399 exemplaires par un label expérimental renommé, Kning disk. Ce magnifique opéra minimal pop religieux peut se révéler d'une acidité psychédélique, à certains moments agnostiques de la journée.


Erik Enocksson , 2009 "man tanker sitt" label : kning disk

www.myspace.com/erikenocksson
http://www.kningdisk.com/

Aucun commentaire: