dimanche 22 décembre 2019

Adam Green 2019



La nuit la plus longue fait danser les chatons des noisetiers. L'hiver se pose, eux à peine sortis se balancent guettant un rayon tiède du soleil qui commence sa course dans l'autre sens.
Les immenses flaques des champs ondulent, les plaines en marmelades sont balayées comme jamais. Au chaud, un crooner revient comme j'aimais. Depuis « Friends of Mine » je n'avais pas ressenti autant de plaisir à l'écoute d'un album d'Adam Green.

Tout est bousculé dehors, les bûches réchauffent l'échine, ça croone en sourdine à l'américaine, quelques violons se moquent de la vitesse des nuages, « Engine of Paradise » danse confortablement.

Adam Green 2019 « Engine of Paradise » label : 30th century


11 commentaires:

Alex De La Pop a dit…

Mince chuis passé à côté du Adam green nouveau, merci pr l'info je vais écouter ça !

DevantF a dit…

ssous le charme, direct. Avec la question, le genre de question inutile qui demande pas de réponse, juste une question.
Cette voix tranquille sans puissance? Sans elle, avec d'autres ça serait 100 fois mieux ou bien au contraire, le charme c'est aussi cette vois non esbrouffante?
Et puis il faut en choisir une, pour le titre? "Wines & Champaignes"... Avec cette rythmique faussement western, un lonesome cavalier qui traîne savate dans ta campagne avec dans sa besace vins et champagnes!!

Everett W. Gilles a dit…

Merde je connaissais pas, quel con je suis.
Putain d'enculé de bon disque !
(Ouais parce que depuis j'ai appris que le mec est un spécialiste de lyrics obscènes derrière de gentilles mélodies, devine si j'aime ça...)
Bordel, faut pas que j'oublie de te remercier.

Et te souhaiter un Fuckin' Merry Christmas.

Bite-couilles.

Branleur.

charlu a dit…

De nada Chandre, pour une fois que je te fais découvrir une nouveauté ;D

charlu a dit…

Eh le Toine, complètement d'accord.. cette voix tranquille, dès jeunot le gars, easy,"Friends of Mine" il avait 22 ans .. comment ça se fait ?? il est entre Hawley et Hazelwood, mais lui tranquille, sans bourbon et moins de clopes, avec autre chose.. à tel point que je me suis dis..il est crooner mais british.. mais nan..je te dis ça, car ni wine ni champaigne.. j'ai eu envie de Glen qqchose.

charlu a dit…

Eh L'Evrett, si ça s'trouve tu le connais et tu t'en souviens pas :o je croyais même que tu allais me balancer Moldy Peaches dans la face.. ceci dit, pour ma décharge :s ..je suis nul en anglais et branleur du dimanche.. alors je suis innocent.

Tu as remarqué que j'ai mis un "L" majuscule au "l" de "l'evrett"?? ouaih je sais qui y en a qui essayent de me pécho la formule, hein le Toine.... ah ah.. je lis les comm en retard, dsl :)))

Feliz natal à toi vieux dégueulasse... tiens, je vais t'envoyer Friends of Mine.. biz

Chris a dit…

Ouais paraît qu'il est bien, je connais surtout ses 1ers que j'aimais bien pis j'avais trouvé "Ones and sixes " récemment qui m'a reconnecte à lui...
En passant je te souhaite un très beau Noël Charlu 😘

Everett W. Gilles a dit…

Nan mais oui, peut-être ... finalement non, c'est sûr !
Moldy Peaches je connaissais que le nom alors qui y avait dedans tu penses bien que j'en savais rien.
Je viens d'écouter Friends Of Mine, merci encore pour la découverte, et pour tout le reste.
Il me change un peu les idées ton Green, je tournais en rond depuis que Roy Loney nous a quittés.
Putain c'était l'un des plus grands pour moi, je m'en remets pas, sérieux.

Quant à Dev que veux-tu, c'est un usurpateur.
Et un branleur ...

DevantF a dit…

... je travaille sur ta trouvaille Bite Couille, je cherche la contrepèterie du siècle... genre tu me "brouilles l'écoute" (Le Poulpe!)

charlu a dit…

Ah j'avais parlé d'un disque avec lui et Shapirro un jour.. joli duo à la Sinatra/Hazlewood.. vais retrouver ça.

Ouaih, j'ai vu ton billet Roy.. et je t'imagine avec ton tee-shirt "Supernazz" :))))

Yesss un fan du Poulpe.. reusement qu'il est là ce grand con.. je parle du Poulpe hein ;D

Bon Noël à vous trois

Alex De La Pop a dit…

Le Green/Shapiro de 2013 c'est un chef-d'œuvre
Ce mec a une voix de fou