lundi 15 octobre 2012

Godspeed You! Black Emperor


La clé de contact prête pour le grand vol. Un bail que le zingue n'avait pas vrombi, que le moteur n'avait pas pulsé ses tour-minutes. Et pourtant ça démarre au quart de tour, la mécanique bien huilée. Bâché, rangé, garé dans le vieux hangar, le beau Dakota 87 loin du train du soir, sort ses ailes reluisantes, le moteur est nickel, toujours aussi puissant, l'hélice aussi ferme, prêt pour les envergures et les hauteurs.
Vitesse fulgurante, lente ascension vertigineuse, chute tétanisante, le cœur de la machine s'accroche à la carlingue, rien de défaille, la pression artérielle maintient le cape. La syncope guette, les cordes sont tendues comme des convections suffocantes, les tempes battent mais la veine tient bon. Longtemps que nous n'étions pas monté aussi haut. Jusqu'à l'apesanteur.

Pas besoin d'hélium, d'aéronef ou de capsule pour une telle expérience, peu importe la stratosphère et les hauts budgets inutiles, l'onanisme scientifico-médiatique... A quoi sert d'aller ci haut pour ne rien voir, ne pas prendre le temps de regarder, si ce n'est pour contempler les reflets bleus, la texture des nuages, le noir galactique et l'appel de la brume....rester à bouffer des yeux cette opportunité panoramique et oublier l'exploit et la technicité.
Godspeed est là, de retour pour nous montrer le galbe de l'horizon, sa fesse bleutée et ses nébuleuses blanches vues d'en haut. « Allelujah! Don't bend! Ascend » est un nouveau voyage immobile, strictement vertical. Celui de monter là où il n'est plus possible d'aller depuis qu'ils ont rangé le vieux zingue GYBE dans le hangar. Une décennie sans toucher les étoiles, avec ces longs moments contemplatifs avant la chute libre. Le protocole est simple, se coiffer d'un casque Hi-Fi et tourner la clé de contact « play »... et c'est parti... c'est reparti. L'équipage ?? le même..Amar, Bryant, Cawdron, Menuck, Moya, Trudeau....... ..le voyage ? Pour tous.

Godspeed you! black emperor 2012 « Allelujah! Don't bend! Ascend »
label : constellation
http://cstrecords.com/cst081/
échelle de richter : 9
support cd
après 3 écoute







8 commentaires:

La Rouge a dit…

Et en plus, on entend le bruit des casseroles. Le printemps québécois est dans ce disque. Oufs! J'écoute en boucle depuis.

Fracas 64 a dit…

ça n'a pas l'air mal ça... je vais écouter plus en détails.. En tout cas, chapeau pour Adrian Crowley entre Leonard Cohen et Bill Callahan fallait trouver la place. Il peut se la faire... Merci pour la découverte de cet artiste.

charlu a dit…

L'ai sorti hier en France .. un petit évènement quand on aime le post rock qui gronde. Une chute libre de haute altitude assez tentante histoire d'attérir sous un arbre près d'une cabane et se finir avec Crowley :D.. rentrer s'enfermer et mettre du Bertin...
Quel pieds de passer d'un genre à l'autre.

Toorsch a dit…

Pas encore acheté celui-ci, raahhh, si les impôts alliés a ma voiture en panne ne me mettaient des bâtons dans les roues. Je savourerai déjà ce probable bon cru! Je me suis réécouté le premier la semaine dernière... quel régal! Même si j'avoue ma déception à la première écoute de "Yanki UXO"... vite dissipée cependant!

charlu a dit…

http://newalbumreleases.net/49517/godspeed-you-black-emperor-allelujah-dont-bend-ascend-2012/#more-49517 .. tu peux essayer là T ... saloperie d'bagnolle :D

Sb a dit…

...m'a transporté également.

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

ça faisait une éternité qu'on était sans nouvelle. Je n'ai pas encore écouté, mais ça ne devrait tarder. Désolé, j'ai peu commenté chez toi, ces derniers temps, mais ton blog, comme tous ceux qui mettent du Youtube fait planter mon vieux PC au boulot et j'ai été pas mal pris à la maison.
Jimmy

charlu a dit…

Ah bordel !! le pire c'est que je me pourris la vie moi même.. j'ai du mal au boulot aussi qqfois :C
Y'a un nouvel outil je crois pour planquer les youtube ??