mardi 14 mai 2013

Valerie June



Dan Auerbach pose sa patte un peu partout sur la planète. Après les guitares africaines de Bombino, c’est au pieds des Appalaches qu’il vient construire un son de folk roots aux frontière du R’n’B, sur les chansons de Valerie June.

Si sa large crinière dreadlocks est incontrôlable, ses chansons de guitares soul sont rigoureusement bâties autour d’un traditionnel country blues au métissage afro.

Une étoile est en train de naître.

Valerie June 2013 « Pushin’ against a stone » label : Sunday best

http://www.valeriejune.com/fr_home.cfm





7 commentaires:

Sadaya a dit…

Ouh putain, pas mal du tout... Et puis avec son physique de Méduse, qui change en pierre tous les hommes sur qui elle pose les yeux... Me plait bien!!

charlu a dit…

C'est clair..elle envoit l'bois :D
Pis t'as vu, y'a Auerbach aux manettes... attache ton T, va devenir dingo :D

orfeenix a dit…

J'aime bien les extrêmes, ambiance suave et onirique sur le billet précédent , chaleur moite et sensuelle sur celui la , on va attraper un chaud et froid et tu pourras photographier nos microbes au microscope.

charlu a dit…

pas besoin de chaud et froid...on est tous des porteurs sains :D AAAAHHHH..par contre, une mycose, dermite, et autre... je suis preneur :D

merci pour les compliments.

Jimmy Jimmereeno a dit…

Avec ta permission, je vais en remettre une couche très bientôt car je suis totalement devenu amoureux!

Jimmy Jimmereeno a dit…

Tu n'en aurais pas d'autres, par hasard? Il en existe trois autres en autoproduction...

devant a dit…

Je viens suite à la recouche de Jimmy ... Je comprends bien qu'il en soit tombé amoureux