jeudi 23 mai 2013

Saltland



Notre lécheuse possède des récepteurs différents selon les goûts. Le sucré titille le bout de la langue, l'amer tout au fond, le salé sur les côtés. Je suis hyper sensible au sel, il m'arrive de tomber en pâmoison dès qu'une substance salée avance sur elle. Le houblon, le café, faut laisser pénétrer.
Le cerveau est aussi géométriquement découpé. Chaque sens est représenté à un endroit précis, chaque émotion, chaque douleur, avec une complexité insoluble.
Si ma langue me procure du plaisir au contact du sel, mon cerveau jouit sous la constellation.

Je n'avais pas ressentit autant d'envergure depuis Esmerine.
Rebecca Foon, c'est Godspeed, Esmerine, et (thee) A silver Mt Zion. Elle est violoncelliste au sein de la voûte étoilée, elle vient de sortir ses compositions sous le nom de Saltland.
Beckie Foon, c'est un peu HildurGudnadottir ailleurs, ou Colleen ici. Et comme elles deux, son nouvel album est chanté. Des voix similaires, troublantes. La trilogie des violoncellistes et leurs cordes vocales.
Rebecca Foon, c'est pour moi l'air chaud qui fait décoller le grand zeppelin constellé, vers l'embrassement et la brûlure, plus qu'avec une guitare. C'est l'unité de base qui donne le diapason de la grandeur artistique sonore.
Beaucoup de musiciens gravitent sous ce pseudo, le collectif, le principe même du label. Sa voix, commeHildur et Colleen ajoute la proximité aux dimensions séculaires. Saltland me flatte le cerveau, ce style qui, comme le chien de Pavlov, me réveille les sens. La complainte des cordes de Beckie me rassurent depuis des années. Pour les autres sens, il reste la pochette au design fidèle, emblème, odeurs, textures, emballages, touché, clichés..... Un grand grand disque.

Saltland 2013 « I thought it was us but it was all of us » label : constellation.
http://cstrecords.com/cst094/
http://saltland.ca/

 
 
 




6 commentaires:

orfeenix a dit…

J'ai toujours préféré le salé au sucré, l'apéro c'est plus sympa que le dessert

charlu a dit…

Mon cerveau m'interdit le sucré..et j'ai pas le choix..
Alors apéro :D

Carl a dit…

Ce qui finit parfois par m'irriter chez Godspeed ou Mt. Zion, c'est le pathos qu'apportent tous ces violons.
Ici on est plutôt dans un esprit méditatif, apparemment.
Très beau travail avec les voix.
Et bon texte, Charlu.

La Rouge a dit…

Ah! J'ai adoré... de grande envolées, des horizons immenses. Parfait pour peindre. La constellation est magique.

charlu a dit…

Eh eh.. je ne démorderai jamais de Constellation.
Moi ce qui me gène chez Silver MtZionce sont les voix tralala depuis que le groupe est devenu Thee.. mais bon, je suis tellement accroc au corbeau sur fond rouge :D
Ah ouaih..pas con, vais essayer de peindre la dessus.

La Rouge a dit…

Moi c'est justement les violons que j'aime comme quoi les goûts divergent...