jeudi 9 mai 2013

St Augustine



C'est Clermont Ferrand et les disques cousus main, qui nous envoie cet opus d'importance.
L'auberge Kütu Folk qui coud est une fourmilière de talents, et les disques des objets précieux. Il fallait être vif pour choper celui-là dans les bacs, et pourtant à l'écoute de « Soldiers » sorti en 2012, on se demande pourquoi nos étagères ne croulent pas sous les travaux de St Augustine, de leurs deux albums proches de Bill Callahan (« Cedars »), M.Ward, et même Granddady (« Black feathers »), avec ces rythmiques molles et quelques touches electro. Du folk enchanteur, dans le sens du poil avec quelques minutieuses envolées de douces divagations, juste comme ça, sur une idée sonore, une légère programmation.
Cet album est sorti il y a un an tout juste. Le premier « Changing plans » en 2009 aurait dû déclencher l'appétit, la curiosité, tellement évident... et moi qui croyais en avoir parlé, à force d'écouter cette chevauchée de paysages ensoleillés.
Pénétrez le collectif Kütu folk, écoutez François-Régis Croisier alias St Augustine, et découvrez l'incroyable discrétion d'un grand disque folk de nos exquises montagnes.

St Augustine 2012 "Soldiers" label : Kütu folk
http://kutufolkrecords.bigcartel.com/product/st-augustine-soldiers
http://staugustine.bandcamp.com/album/soldiers
http://soundcloud.com/st-augustine-1/01-21-days/

 



4 commentaires:

Vers du Silence a dit…

Merci Charlu pour cette belle découverte. Je vais écouter ça de plus près...
Bien ton nouveau blog photo, je voulais m'y abonner mais pas possible.
Bises à toi.
Yom

Jimmy Jimmereeno a dit…

Joli nom, belle pochette, chouettes références: allons-y! Merci pour ce partage qui donne franchement envie.

charlu a dit…

Yes les p'tits gars.. les frangins :D ..St Augustine c'est du gros top... pis faut qu'on s'voit bientot :D

devant a dit…

J'y suis. Bien dépouillé, trop pour moi ces temps ci. Je pense à Lamchop que je me refais un peu ces temps ci, même coton mais davantage coloré. Et c'est juste une question d'humeur du moment, je sens que je vais davantage apprécier la Clothilde :-))