vendredi 3 mai 2013

Marcus Fjellström



Cette pierre change de style tous les jours. Je la regarde se vêtir, se refléter dans la flaque, me demander mon avis sur son allure.
Ancestral empilement cellulaire, intrigue totale, tentation du mystère, je m'approche d'elle pour effleurer son lichen pâle, et la rosée poisse encore sous mes doigts.

Tellement petit devant elle.

Je fais le tour, je scrute ma tour, ce phare sans voix des plaines beauceronnes. Je cherche sa présence, elle me rassure. Mes yeux dégueulasses lui font comprendre qu'elle est à moi, que personne ne l'aimera jamais comme cela, ne croquera avec acharnement, elle qui vampirise les esprits, et emprisonne de sa hanche taupe tous les fantômes du pays centre.

Je suis son peintre.


A mon bras cette eau de parfum, sa meurtrière m'assèche la gorge, je l'attire aux badauds, la traine elle qui ne sort jamais, qui n'aime pas la foule. Sa mousse duveteuse de peau beige aspire à la grandeur, je rapetisse et baise ses petons. C'est une symphonie alentours qui souffle son histoire comme un drone de cordes tendues.

Il m'arrive de lui être infidèle, d'aller caresser le granit des côtes d'émeraude, de toucher le tuffeau, cette pierre de lumière attachée aux falaises de la Loire, de m'éblouir au marbre lusitanien des collines plissées, mais les silex graviers de mon épaule, me reviennent dans la gorge comme une marée.


Marcus Fjellström 2010 "Schattenspieler" label : miasmah




 
 

11 commentaires:

Sb a dit…

Décidément tu es en verve... Je zappe Bradley pour ton truc... sans regret.

charlu a dit…

Tu vas aimer la fournée Miasmah Esb.. je sais que tu aimes déjà B/B/S.. mais Marcus et le nouveau Svarte Greiner sont des abîmes.. mais la box rame.. un peu long.. demain :D

La Rouge a dit…

Oh! Bordel... c'est beau.

LRRooster a dit…

Hi mon Charlu
Tu as raison. Le peintre appartient à son décor et à son modèle et non l inverse.
Un peit kalimera from Roostaki the kriti rooster

La Rouge a dit…

Le Rouge a dit juste et puis j'aime bien quand tu te choques ou bien que tu nous donnes du je suis... c'est doux à l'oreille. Go! Charlu, le monde a besoin de ton imaginaire. Prends soin.

charlu a dit…

Merci vieux coq d'envoyé des clins d'oeil de ton île... belle phrase..MERCII

Quelle pression tu mets sur mes épaule Red !!! c'est parti j'y vais..on verra bien.

orfeenix a dit…

Elle est en train de reprendre vie sous ton pinceau!

charlu a dit…

Elle vit pour moi :D

Francky 01 a dit…

Merci pour cette cuvée Miasmah Records, 3 bons disques très énigmatiques.
J'ai surtout commencer à plonger au sein de l'univers mystérieux et fascinant de B/B/S avec ce "Brick Mask". Quelle réunion de talents sur ce disque !
Les percussions hypnotiques d'Andrea Belfi avec les touches de guitares noisy d’Erik Skodvin et la basse + la guitare d'Aidan Baker mènent littéralement vers une sorte de transe Indus' Post-moderne !!
Je l'écoute fasciné depuis hier. Merci !!!

charlu a dit…

Yes Francky..le trio B/B/S est une véritable percusion de cerveaux, de labels, et de tecnicien instrumentaux. Miasmah est une auberge rare à visiter comme on part dans une autre dimension.
Un peu comme Type.. je yeute depuis hier.

Carl a dit…

Content d'avoir rencontré cette pierre. Et cette poésie sonore.