mardi 22 janvier 2013

Polnareff 81






Grand jeu sans frontière des bloggers mangeurs de disques
5eme édition
Mercredi 23 janvier : Bubbles cover
 
C'est le jour des enfants, avec ma petite dernière, quelquefois, nous cherchons les papillons sur les pochettes de Barclay James Harvest. Allez, ma princesse, en l'honneur de « l'art du disque » et d'une après-midi à buller, on change de thème et on part à la recherche de bulles. (Une pochette de disques avec des bulles dessus.)


Ma carcasse est lourde, mais mon cerveau est une bulle de savon, "je fais le tour de la terre, avec des gouttes d'illusions... je me faufile, attention aux épines... quelque chose dans les nuages. Et pourtant j'ai ma vie dedans, et j'ai peur qu'on crève mon cœur sur des fil barbelés".
Quel acte plus sensuel qu'une fille qui souffle dans un rond dentelé pour faire s'envoler une bulle de savon, son haleine emprisonné dedans près à faire le tour de la terre en effet papillon.

Y'a des bulles sur la pochette, dans le texte et dans l'idée. Minot, j'en avais marre aussi de lire des trucs moches dans les journaux, qu'on me dise ce qui est laid ou ce qui est beau. 1981, 12 ans, « Radio » à la radio. Une grande découverte, même si je flânais souvent avec le 45T de « Holiday » avec sa pochette sublime et la nouvelle moumoute de Poldo. « Holidays », quelle efficacité pop rarement entendu par ici.
Bref, la radio envoie notre exilé fiscal préféré de l'époque. Merde, où sont les filles bronzées en photo ? Les « Tam tam » résonnent aussi sur les onde mégahertz. Et moi je reste avec mon enregistreur K7 où il faut le silence complet dans la chambrée pour capter les chansons du stop ou encore consacré à Polnareff. Le reste est une longue plongée dans sa discographie complète, 45T inclus, avec la ferme idée d'avoir touché un grand génie de la chanson. S'il est un musicien de génie, Polnareff prends des textes, Delanoé, Dreau, Grosz etc. Mais le jazz, la soul, le funk, le rock, le disco et surtout la pop sont dans ses gènes.
« Bulles » est installé dans mon disque dur virtuel (on est quand même en 1981!!). Les balades faciles et efficaces cartonnent, « Elle rit », « Je t'aime », « Joue moi de toi » et « 365 jours par an ». Puis les méga tubes, « Tam-tam », « Radio »... ouaih mais voilà, Poldo est coincé entre les charts et son art. Dedans la bulle, il gronde une chose immense « La tosca » à travers laquelle il place toute son envergure, le progressif, la mélodie, le génie et surtout sa voix de soprano pop insolente. Il y a aussi « Bulle de savon » qui termine l'album sur un morceau grave et progressif, vif et inventif.

Et je me souviens d'avoir laisser les hits aux ondes et prendre pour moi cette extraordinaire Tosca et cette bulle de savon comme un zeppelin gonflé à bloc qui allait m'emmener sur les terres de la pop fantastique. Déjà chiant à l'époque, je fuyais les buzz hertziens, je me suis rué dans ce disque complètement percuté par ces deux instants uniques.
Vous connaissez une chanson aussi farfelue et musicale en France que « Où est la Tosca? »?
Quelle coïcidence, il paraitrait que c'est l'année Bowie avec son grand retour pour mars, et l'année Polnareff sur la toile. Je vous file du poldo depuis quelques jours, ce disque pour le thème est choisi depuis des semaines... , je vous l'envoie, écoutez d'urgence « La tosca » :D

Un son, des synthés, des muscles, du cliché, des hits, les années 80 qui débutent, facile comme sa voix, un talent au service de variété, une de ses plus grosses ventes, un grand retour avant le vide discographique (plus que 2 Lp à venir) , c'est Michel Polnareff en 1981. BULLES


Michel Polnareff 1981 « Bulles » label : epic




23 commentaires:

Le Zornophage a dit…

Je le savait !
Je savais qu'il y en a un qui choisirait l'évidence et, à la lecture de tes thèmes, je suspectais fortement que ce soit toi...
Quand à l'album... Oui, mouais... Voir mon billet ! ;-)

sorgual a dit…

On allait pas se risquer avec celui là, on sentait le truc réservé à l'évidence. Mais j'aurais été déçu de ne pas le voir et l'avoir. Tu crois que l'un d'entre nous va nous sortir des bulles musicales de bande dessinée ?

Le Zornophage a dit…

C'est déjà fait, Sorgual, c'est chez Papa ! ;-)

Le Zornophage a dit…

Et je vois que dans mon post, j'avais parié sur Jeepeedee en fait, sans doute l'évidence ma parut-elle trop... évidente. ^_^

devant a dit…

81 Polnaref? Faut voir? Je ne le connais pas car je le pensais perdu, et puis 81, j'étais où?

Fracas 64 a dit…

Bon là je cale! Le Polnareff des débuts connu à travers les disques de mes frères aînés je peux écouter mais ça non...Tant pis!
Pourtant je reconnais son talent. personne n'a encore pensé ce matin à "Never Mind " de Nirvana...Va-t-il sortir? Suspense!

charlu a dit…

eHH EH pas encore vu chez vous, mais je parie au doublon.. d'autant plus qu'on arrète pas deparler de Poldo depuis qq semaines :D

Je peux comprendre Frac.. c'est vraiment l'autre carrière, les débuts c'est le sommet.. in states il s'est mis à faire le con, la muscu, le fun avec des paroles franchement pas terribles. D'ailleurs INCOGNITO qui suit est pire, même si le dernier Kama Sutra est u bon disque.

J'avais aussi fortement parié sur la BD..y'en a des bons en bulles dans le groupe.
Allez, je vais yeuter.

Echiré79 a dit…

AH! AH! Charlu, depuis que Paulo tombe régulierement dans la Box, je pensais bien que tu nous préparais celui là.......
Bien joué, bien vu.

Ceci dit, à part les bulles qui s'envolent vers le ciel, c'est pas son album qui atteint le plus les étoiles...
Joli texte, comme d'hab
Ech'

Vincent a dit…

J'ai failli mettre celui-là, au titre évident, pile poil dans le thème.
Mais bon, c'est loin d'être le meilleur de Polnareff.

charlu a dit…

Eh eh, je me voyais bien dévoilé depuis qu'on cause de Poldo.. je me suis dit y'en a un qui envoit Bulles et je suis cuit. Car le texte est prèt depuis Noel où il a fallu que je me retape ce disque qui n'est pas son meilleur, les paroles sont légères comme des bulles. Le son 80's fait qu'il a du mal à choper le temps qui passe... quelle merde cette décennie :D.. zont tous morflés.
Ceci dit, Bulles c'est un vinyl que j'ai découvert chez mon cousin d'Amboise, il avait ça et "Manset 75"..en solitaire.. deux opposés.. j'aime bien les deux mondes depuis.. chansons françaises et variétoche..

charlu a dit…

Oui Sorg, j'étais sur pour les BD, pas contre j'avais pas pensé aux bulles immergées.. fond de piscine etc.. Frac et SB !!! vous m'faites plaisir les p'tits gars... bande de fétichistes de disques ;D

sorgual a dit…

Le Bébé dans le Nirvana (si je puis dire) par reflexe ne respire pas, donc pas de bulles et la fille qui plonge chez Blur dans le Great Escape elle ne fait que des éclaboussures ... y tournent pas tous à l'eau pétillante !
Et pas vu encore de champagne non plus ...

charlu a dit…

Oups pardon.. chanson à texte et variétoche !!

bon sinon, personne aime La Tosca ?? ;D

La Rouge a dit…

Les années quatre vingt c'est pas de la tarte pour mon oreille. Je peux comprendre que l'on peut aimer quand on a vécu le moment mais pour moi qui ne connaissait pas cette chanson et bien avec les syntés et tout le bataclan, j'arrive pas à rien entendre. C'est comme un bad trip d'acide mais c'est pas du Paulo. :D

Sans blague, je suis heureuse de découvrir mais je ne crois pas que je vais plonger dans du Poldo.

Till a dit…

Arff, arrêtez avec les 80's, toutes les décennies ont leurs merdes. Il s'est passé des trucs formidables en musique dans les 80's.

C'est sûr que si on s'arrête aux mauvais synthés et aux batteries électroniques avec le son sans les échos ça fait mal. Mais tous n'ont pas succombé à ces sirènes.

Bon le Polna perso je n'en suis pas fan non plus. J'en reste à ses belles premières années.

Sb a dit…

Pire que Springsteen comme allergie... Polnareff bien sûr. Entièrement d'accord avec Till une fois de plus. Un jour je posterai mes années 80 à moi... Les crabs seront de la partie (Quand j'aurais remis la main dessus) et les DDT (suis peut-être le seul à avoir encore le live de 81 à Blois) ce jour là ils n'ont pas repris les Meteors... Attack of the the Zorch men ah ah ah

Sadaya a dit…

Ouh la non, même tes mots ne m'auront pas cette fois-ci, je ne suis pas prête à écouter du Polnareff. Vraiment allergique, et je ne crois pas que ça changera.
Mais me souvenir de l'émission Stop ou encore, là oui ça m'a replongée en enfance!

Jimmy Jimmereeno a dit…

On est loin de l'immense Polnareff, mais le pire reste pourtant à venir! Tristesse...
Tu nous auras bien occupé avec tes bulles!

LRRooster a dit…

'Tain Charlu, je te jure sur la tête de ma fille que j avais pensé au Polna, après avoir choisi mon post des Sons of Champlin. C'est sûr que ce n'est pas la meilleure période de l'artiste, mais il faut coller au jeu n'est ce pas ?

Everett W. Gilles a dit…

Hello.
Les rotules! Les rotules ! Les rotules !
Ah, et puis aussi : ouaf, ouaf, Pavlov, je m'échappe...
Naaaan, je plaisante (hem), merci pour les thèmes que tu as choisis, celui-ci est devenu mon préféré !
EWG

Toorsch a dit…

Des bulles sur la pochette, des bulles dans le titre... Un coup fourré, le truc préparé. Vieux pirate le mister C!

charlu a dit…

Arrfff reusement qu't'es là mon T..t'as vu comment y débitent tous le polna ??!!!
je reviens de voir DJANGO au cinoche et pof..des rotules qui pètent en live..ça va saigner les p'tits gars !!!

charlu a dit…

Vous m'avez tous fait plaisir bande de fétichistes des disques..mais je vois que vous avez réussi à coller des disques que vous aimez au thème !! géant.. comme je disais je me suis précipité sur le thème pour caser ce disque, incasable sinon .. y'a aussi le thème de la nostalgie aussi...
Bon La tosca !! tjrs pas ?? je suis resté un gosse, j'adore cette chanson..