vendredi 4 janvier 2013

Alt-j





.A force de voir des pochettes un peu partout, on finit par glisser dessus et laisser le buzz en surface. Les bilans dithyrambiques de fin d’année m’ont quand même poussé à découvrir l’album d’Alt-j et entrer dans cette pochette merveilleusement minérale. Je signe à mon tour, je m’ajoute et m’aligne au flot.
Je n’ai pas pu résister à cette circonvolution colorée. Le nuancier explose, la palette est grande ouverte et l’arc-en-ciel éventré. Tout est flamboyant et de la sève féconde dégouline de ce miracle pop. Un raffinement sonore, des idées lumineuses fourmillent de ce patchwork mordoré. Les mélodies ciselées épousent une voix libre. Les références pleuvent et cette pyrotechnie de notes nous emmène sur les terres folles de Flotation Toy Warning, Patrick Watson, Get Well Soon, vers une expérimentation luxuriante et sucrée. A l’écoute de « An awesome wave » je pense immédiatement à la folie douce de Beautiful South, ce merveilleux groupe anglais qui nous a offert de poignantes chansons pop dans les 90’s.
La mélancolie est à peine effleurée, la joie suggérée et les sens se bousculent. Et si l’intelligence de l’écriture demeure, c’est au sein des nervures biologiques et des connections minérales multicolores. Dichotomie de tissu cérébrale dévoilant la quintessence ou photo satellite d’un fleuve qui pénètre dans les terres, l’album d’Atl-j flotte quelque part entre le divinement petit et l’infiniment grand. Véritable richesse libre, défouloir pop.
Pour l’occasion des prix décernés, « An awesome wave » est réédité ces jours-ci avec un DVD ajoutant à la magie, une heure d’interview et d’images bariolées.

Alt-j 2012 « An awesome wave » label : infectious
http://soundcloud.com/alt-j/sets/an-awesome-wave/
http://altjband.com/




8 commentaires:

charlu a dit…

Désolé..impossible d'afficher une image sur blogger aujourd'hui..j'espère qu'il n'y a pas que moi ;D

Toorsch a dit…

Ta chronique donne envie, moi qui est pour habitude de contourner le hype... souvent à raison parfois à tort. La visiblement je me suis trompé, merci pour tes conseils.

Fracas 64 a dit…

J'ai écouté moi aussi à retardement pour éviter la hype et je rejoins Charlu. c'est bien et cela mérite encore une écoute approfondie. En revanche, 2 fois sur 3 , la hype est néfaste: j'ai écouté le Mélody Echo's Chamber et ça démarre bien pour devenir très naze.. dommage!
Même problème avec les images hier.

charlu a dit…

WHouaiihh Frac.. bordel tu me rassures, enfin, c'est pas que je suis égoiste, mais l'hitoire des images m'a gonflé ;D

Totalement d'accord avec toi..la hype nous pourri la vie et faut vraiment être vigilant pour pas rater de bons disks..et se choper de grosses daubes comme Echo Chamber que j(ai écouté comme toi il y a qq jours à les voir dans les top.
Ceci dit Alt-j est un pur régal.

Fracas 64 a dit…

Et j'ai toujours le même problème aujourd'hui... Echo Chamber ! Même pas écouté jusqu'au bout...il va falloir que je le refourgue à quelqu'un... Mais bon tant que les Inrocks chroniqueront , avec six mois de retard quand même, Johan Asherton en en disant du bien, ça me va.

Sb a dit…

Un des rares disques pop avec le second disque des XX que j'ai écouté plusieurs fois en entier sans avoir envie de zapper. Bien content qu'il t'ai plu.

Sb a dit…

Ils sont sur Arte live web :
http://liveweb.arte.tv/fr/video/Alt-J_Zentih_Paris/

Jimmy Jimmereeno a dit…

Les Inrocks en ont fait leur disque de l'année, j'ai écouté et l'album a glissé sur moi comme une goutte d'eau sur une toile cirée! Aucune émotion, rien. Il faudrait peut-être que je leur offre une nouvelle chance...