lundi 28 janvier 2013

Five Horse Johnson


La gueule de bois arrive au point zéro d'un compte à rebours au fil duquel les degrés fondent lentement, comme une distillation inversée.C'est ici que le remède s'impose pour compenser la perte.
 
Sur la pente ascendante, se sont des chemins poussièreux de bourbon qu'il faut franchir.
Un album pour tiser, pour grimper le gosier sec, gravir les échelons, les mètres de bière...
Quand on aime ZZ TOP en plus rural..une petite nouveauté qui chlingue.


Five Horse Johnson 2013 « The taking of black heart » label : small stone



7 commentaires:

LRRooster a dit…

Viens de recevoir un quépa dans la dropbox. Merci mon Charlu je ne l'attendais plus :-)

Bises chez toi l'ami.

charlu a dit…

C'est quoidon ma rouste ?? y t'manque un truc ??

biz too

La Rouge a dit…

Hé! Ho! C'est quoi cette dépression. ;) Ça me semble du gâteau ce disque. Merci.

LRRooster a dit…

Non rien au contraire cet album complète les deux autres en ma possession "Blues for Henry" et "The mystery Spot".
ça envoi pas mal non ? Mieux que ZZTop en tous cas des dernières daubes FM qu'ils nous ont pondues à la pelle ces dernières années. On est bien loin de Tejas par exemple. Donc oui Five Horse Johnson ça fait du bien.

Rondelptik a dit…

Pas eu le temps d'écouter, le dossier était vide;-( (faut que je pense à virer le dossier de la drop une fois chargé, je pense.)
Enfin, je vais avoir à faire ce soir, de toute façon, et ça prend de la place de tout récupérer (je suis un peu limite, niveau espace disque dur;-)

charlu a dit…

Ouahh Rouste t'as les deux autres ?? je découvre avec cette cuvée 2013 :D
Impec pour picoler non ?? vais être obliger de remettre Paulo après... ;D

LRRooster a dit…

J'ai bien plus mon Charlu. Je pense que je dois tous les avoir. MAis c'est vrai que leur premier album Blues For Henry... est une tuerie absolue.