dimanche 6 novembre 2011

Vincent Gallo



La boucle lancinante du cuivre qui introduit l'album pourrait justifier à elle seule, la présence de « When » chez Warp.
Nous sommes des cérébraux, je suis décérébré par ces gris automnaux. Ce disque suprasensible est une lente descente dans l'intimité sexuelle d'une soirée plombée par le vide amorphe. Force thérapeutique puissante, moi qui ne suis pas sucré, cette injection de sucre candy me brûle le cuir. « honey » n'a jamais atteint un minimalisme érotique aussi pénétrant. Allongé dans la pénombre, sur le plancher, le gloomy « blue valentine » de la guitare slow jazz distille un goutte à goutte analgésique. Un sédatif aux oppressions. Un album de dimanche soir.


Le trouble des accords électriques sont des rêveries sentimentales, la basse des caresses virtuelles. Les absences de chant sont des silences où tout se lit, tout se délie. Tout ici vampirise, aspire la moelle, c'est l'heure de la tétée. Chaque expiration enfonce le corps un peu plus dans le sol. L'haleine, chargée du vin d'hier est un souffle d'automne. Abandon intensif dans la candeur intuitive des notes qui endorment. Tout est plus beau ainsi, dans la brume. La vérité n'existe pas, tout est roman.
« When » est le premier véritable album du plurivalent à la voix blanche qui rompt avec la tiédeur des accords jazz et des percussions étouffées. « a picture of her » flirt avec le blues mou d'un Floyd St Tropez et d'un Amor Belhom duo.


Sublime moment suspendu.

Vincent Gallo 2001 « When » label : warp
www.vincentgallo.com
www.warprecords.com
échelle de richter 9
support cd
après 1000 écoutes.




Laura: A song by Vincent Gallo

4 commentaires:

snakeboy a dit…

La vidéo que tu présente est très chaude et excitante....
ça ravigote la soirée dominicale..
Je vais m'en réjouir!!

Libertygirl a dit…

Hi Charlu

Jadore tes chroniques qui sont toujours très agréables à lire.Je suis curieuse des albums que tu présentes car ce n'est pas toujours ce que j'écoute.
Et quelles créations paysagistes magnifiques.

Continue
Une fan,Liberty

La Rouge a dit…

Le vidéo 1 est superbe. Il se peut que je te la pique pour mettre dans la chambre un moment donné, si ça ne te dérange pas.

charlu a dit…

L'offrande décadente en tourbillon m'a aussi interpellée, et confirme mon impression de grande sexualité à l'écoute de "When" .
Une vidéo à s'en jouir...dispo à tous...
Eh eh.. biz les filles