mercredi 26 octobre 2011

Padang Food Tigers

















Aucun crédit à l'intérieur, la pochette est une pure merveille, le groupe totalement inconnu.. seul indice au délice, le label, under the spire déjà divulgué à travers Matt Christensen et Zelienople ou encore Peter Jorgensen et son « (for string) » sur lequel Peter Broderick vient prêter ses cordes.


Il y a des albums comme celui là où l'on s'engouffre via quelques indices, à travers un sentiment, une sensation, une certitude, un feeling. Une essence musicale, une naissance introspective qui égraine des accords de guitare électrique et de banjo que vient lier un piano et un field recording complètement soporifique. Quelques plages énigmatiques viennent coudre un canevas ambiant, aux lueurs expérimentales.
Sur le site du label, on apprend que Padang Food Tigers est un duo, celui de Spencer Grady et le deuxième hémisphère cérébral de Rameses III, Steven Lewis.
Aussi épure que le sublime « O little star » de Phelan/Sheppard, aussi brulé qu'une dérive vaporeuse de Scott Tuma, « Born music » est un délicieux voyage paisible à travers les mailles claires d'un paysage ambiant légèrement expérimental.

Padang Food Tigers 2010 (dispo que maintenant dans les bacs) « born music »

label : under the spire
www.underthespire.co.uk

échelle de richter : 8

support cd

7 commentaires:

jp a dit…

la plupart des tounes que t'exposes ici, nous rappelle qu'on existe. font plutôt la part belle à l'esprit qu'au corps, ce dont on manque. la plupart de tes tounes te renvoient à l'introspection.
c'est parce que je suis lache et vindicatif pour des nèfles que je m'amuse à te rapetisser dans mes interventions nulles. tu es une ouverture planquée au coeur de la machine.

merci pour les petits morceaux intimes qui ne chient pas leurs braies partout alentour comme c'est la mode.

celà dit sans te lécher le cul.
ton humble erzat

jp a dit…

on est dans le timing ?

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Je ne connais pas du tout, mais ta chronique me donne envie de fouiller. Merci.
Jimmy

jp a dit…

tiens :

http://www.youtube.com/watch?v=fHTdrPL22-Y

j'ai jamais compris ça, par exemple

BORDEL!!!

charlu a dit…

"tu es une ouverture planquée au coeur de la machine"..bah moi j'aime bien..je prends.... ça me va...
Et pour tout dire, je hais profondément THE WHO.... sans dèc..jamais rien béné à ce merdier foutraque et bruyant. Opera-crot.
Tu rapetisse rien, je suis tout petit... fau tfouiller et fouiller encore..pour devenir un peu plu sgrand ...
BYEEE

La Rouge a dit…

Je trouve le lien de jipet intéressant avec ta pièce Charlu. C'est le côté intime de la chanson. Les deux pièces sont d'une proximité terrible bref, the Who, je suis d'accord avec le troll pour dire que quand j'écoute, j'arrive pas à comprendre comment un humain peut se dénuder à ce point sur scène. Comme JP met souvent cette chanson, je l'écoute mais peu de fois, j'ai réussi à l,écouter jusqu'au bout.Ça me fait baisser les yeux de pudeur. C'est dingue. Bon week-end à vous deux!

charlu a dit…

Merdouille...bon week, mais c'est fini...le week !!!!!!