dimanche 9 octobre 2011

Huile sur toile 55x46 : vendredi soir




Changement de paysage ...

Jean-Louis Murat : "Grand lièvre"; "Le moujik et se femme".

Inspiré par la pochette de Daniel Thomas Freeman.

6 commentaires:

La Rouge a dit…

Oh! Bordel! Celle-là rentre dans le plexus comme une flèche. J'ai pas de mot Charlu. Trop beau.

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Je ne suis pas très en verve, mais j'aime beaucoup!
Jimmy

Lidia a dit…

J'adore,Charlu!
Quelle fougue,que de travail!!!

Subjugation.

Francky 01 a dit…

Hello.

Je te l'ai déjà dis mais je te le redis quand même : tu as un sacré coup de pinceau ! Je trouve que tu arrives superbement à créer des tableaux de paysage qui sont remplis de mystère, de tensions...Des oeuvre très énigmatiques qui dépassent le "simple" paysage.
Celui-ci, je le trouve très inspiré de la pochette du dernier album de Daniel Thomas Freeman (dont tu as seulement parlé). Est-ce exact ??? On dirait le même paysage dessiné avec le brouillard descendu et une cabane en plus.

charlu a dit…

Merci Francky..ton oeil fidèle me touche. Oui, c'est directement inspiré du Daniel Thomas Freeman..la colline m'a parlée..un moyen de sortir demon bled, car ici, c'est hyper plat.
Je l'ai chroniqué juste en dessous.
La cabane elle apparait quand le brouillard se lève... faut tjrs que je mette une qqconuqe architecture..jamais de présence humaine, uniquement leurs traces..
..merci à vous 4...BIZZZ

Bori a dit…

C'est la zones des roches et la neige salit dans cette toile qui me plaît. La cabane pour le mystère. Quel travail.