mercredi 19 octobre 2011

Léo Ferré 72
















C'est pas encore tout à fait l'automne, mais ça sent le roussi, j'anticipe.. je balance cette pochette sublime, comme une couverture de livre des « rêveries du promeneur solitaire » de Rousseau. Sa chevelure dans le carotène.

Ce n'est pas un album, mais une petite synthèse des chansons d'amour de Léo Ferré, une « récréation » spleen quand on n'est pas fin burné pour se prendre un concept d' "Amour anarchie", ou de « La frime »..ou encore de « La solitude ».
Il y a quand même « cette blessure » que Murat nome « la chose isocèle », « avec le temps », comme ça en passant, « on s'aimera » avec le vaste orchestre derrière, et surtout, cette rengaine qui m'obsède par frustration peut être .. « la vie d'artiste ».

Léo Ferré 1972 « Avec le temps » label : barclay
www.leo-ferre.com





Aucun commentaire: