samedi 26 mai 2012

Supertramp 77


Évidemment les disques défilent avec cette chaleur, et même dans les moments les plus tranquilles on commence à entrapercevoir l'ombre d'un tube « Give a little bit ». Moi c'est plutôt « Babaji ». Et puis toujours cette force tranquille et naturelle d'un grand cru qu'on déguste dans des moments particuliers. Charts et Billboards s'interpellent, s'alertent.

Une identité américaine appuyée pour un petit déjeuner qui va tout ébranler deux ans après. La pochette prise pas loin du studio du Colorado où l'album a été enregistré, propose la partition de l'hymne américain, avec pour titre « Fool's ouverture »!!, un des plus beaux morceaux de pop progressive de l'histoire.
Supertramp est passé un album plus loin dans la catégorie poids lourds, avec tous les clichés qui leur ont desservi tout en les propulsant dans les sphères musicales internationales. Dernier véritable album « pur » du groupe britannique fondé en 1969...le reste est une autre histoire.

Supertramp 1977 « Even in the quietest moment » label : A&M
http://www.supertramp.com/




3 commentaires:

Pascal Georges a dit…

Marrant, je suis en train de faire découvrir Supertramp à des élèves médusés par tant de qualité, de "ciselage", prônant cet esprit tellement pop... Et voilà que t'en parles sur ton blog.
Dire qu'ils ont commencé à Paris avec une poignée de personnes dans le public, dit la légende...
Légendaires... pour sur qu'ils le sont.

charlu a dit…

Quelle chance ils ont de découvrir des albums qui font désormais parti de mon matériel génétique.
La tournée de "Crime of century" s'est effectivement déroulée devant très peu de spectateurs !!! Supertramp, extrèmement pop.. je suis très attach à ses deux disk là.. et puis "crime" aussi, avec l'hymne pop romantique "School".

Pascal Georges a dit…

hier soir, en voiture, en rentrant de jouer on a parlé longuement de cet album... breakfast traînait sur le tableau de bord, alors...