jeudi 24 mai 2012

"Pétrole" (mai 2012) 101x31




    Marée noire en Beauce, mon limon d'encre a des saignées hydrocarbures...et le lin reste silencieux.
Celle-ci est née d'un caprice, d'une tristesse suranée, de ne pas avoir usé d'huile depuis plusieurs semaines... une ombre équivoque, une ombre pétrole...la bande-son.




4 commentaires:

La Rouge a dit…

Bordel! C'est magnifique et puis cet album. Charlu, cette toile est d'une simplicité puissante. On sent le pétrole jaillir de la terre et ce ciel est une pompe qui aspire.

Cela valait la peine d'attendre tout ce temps.

charlu a dit…

Merci Red.. c'est un peu comme un accident, pas le chemin espéré au départ, bracage en plein milieu, très rapide, puis surtout, la première fois que je laisse le lin sans rien... pétrole + silence.. j'ai pas voulu continuer..ça m'a parlé, j'ai laissé.. L'ardoise de nos toits prend souvent la couleur du bleu pétrole, quand le ciel est chargé et qu'il a plu...Remerci

Toorsch a dit…

La bande son idéal... Et cette reprise de Manset en fin de disque... Le grand voyageur solitaire... Biz

charlu a dit…

Vi mon Toorsh... la solitude des artistes !!! pis Suzanne aussi !!! je suis toujours à la recherche des bande-son idéales de chaque instant.
Ceci dit, l'histoire de ce disque mazout.... les 2 reprises à la place de "Immortels" ...
Perso, Bleu pétrole est un monument qui se lie à 6 ou 7 chef d'oeuvre, les reprises, c'est pour finir.. j'ai jamais entendu un tel disque qui pénétrait en 5 ou 6 chansons !!! Bleu pétrole, c'est un trouble absolu !!!