lundi 21 mai 2012

Robin Gibb




Un printemps aux allures d'automne, Adam Yauch, Levon Helm, Donna Summer... et le petit frangin Gibb qui vient de jeter l'éponge. J'affecte une tendresse particulière pour les Bee Gees période 68/75 et post 81 (oui, c'est Robin qui s'en va, pas le disco..la voix saturday, c'est Barry).

Le premier album de Robin sort en 1970 « Robin's reign », une perle rare, un OVNI que je suis en train d'inonder de nostalgie lacrymale. Quel disque ultra sensible dans la lignée du chef d'œuvre « Odessa », le double album 69 de la fratrie australienne.

Après un flottement post disco, et un sublime album « Living eyes » en 81, Robin et Barry ont sorti quelques albums seuls, avec toujours Maurice dans les parages.

1983 le tubesque « How old are you ? » avec « Juliet »
1984, l'anecdotique « Secret agent ».
Et surtout 1985, le disque de mon adolescence, « Walls have eyes » introuvable à l'époque, des mois en commande chez mon disquaire chartrain La pie-qui-chante.
« Magnet » son dernier opus est sorti en 2009 juste après la disparition de Maurice.

Un coffre fort fraternel renferme tous les Bee Gees et les projets soli, dans lequel je peux plonger ma nostalgie quand j'ai besoin d'explorer la pochette, les sillons, les crédits, de sentir l'objet. Là, c'est une K7 audio qui tourne...

Discographie colossale.
Robin Gibb 1949-2012


album en entier:



4 commentaires:

charlu a dit…

Une âme chaleureuse m'a converti les vinyls en MP3..n'hésitez pas si vous voulez ces objets rares dans la dropbox ... de toute façon ils sont introuvables... BIZZ

La Rouge a dit…

Cher Charlu, toi qui aime la musique de chez nous, du Québec. Je t'invite à porter un carré rouge en soutient au mouvement étudiant qui est entrain de faire une vague inégalée au Québec. Depuis le passage de la loi matraque 78, ici il est désormais interdit de manifester, interdit de porter un carré rouge sous peine d'être arrêté. À chaque nuit des centaines de manifestations, des gens battus, des gens bafoués. Peut-être que si le monde dénonce se qui se passe, le gouvernement cessera ce carnage. C'est plus de la rigolade là. Maintenant s'afficher sur les blogues est passible d'emprisonnement. Dingue! La Gestapo est ici, nous vivons un temps surréaliste.

C'est le temps de porter le carré rouge, même de l'autre côté de l'Atlantique. Bizz

charlu a dit…

Arrff je savais pas que ça chié à ce point..que la "crise" sévissait aussi chez vous !! J'ai vu la banière sur ton blog, et j'ai découvert une violence dont on ne parlait pas ici !! Nous, on respire depuis qq semaines...je sais pas si vous connaissez l'erre naboléon, mais je viens de réaliser un fantasme ado... voter François.
Pourquoi, du Québec ici, on ne nous parle que de Boulay ou Garou en version voice de merde !! Nous avons les indignés en Europe (pas en France..ça rempile ici, on est capitaliste).. mais je suis persuadé que ça va bientot chier grave.
Par contre nous on manifeste à donfe !!! eh eh vive les merguez dans la rue...
Merci La Rouge pour ce mot de colère, je connais mm pas la loi matraque !!!

La Rouge a dit…

Pour tous les détails et qui ne sont pas corrompus, ici vous trouverez les bonnes informations, du moins je l'espère.

http://leglobe.ca/blog/category/a-la-une/

Chow!