jeudi 31 mai 2012

M.Ward


Au fil des années et des collaborations, M.Ward s'est éloigné de son folk minimal originel qui faisait son charme et sa renommée, pour atteindre une pop luxuriante. Monsters of folk pas mal, She & Him ouaih bof, son album précédent « Hold time » assez moyen, et j'avoue du coup, ne pas m'être précipité sur ce nouveau projet solo.

J'ai bien failli passer à côté d'un grand disque aux mélodies ciselées, d'un savant mélange de folk trempé et de rock maîtrisé. Et y'a du monde derrière cette sublime pochette, John Parish, Howe Gelb entre autre. Grandiloquent, intelligent et généreux, M.Ward signe ici son meilleur album … pop.
Un petit clin d'oeil à Blake qui jette l'éponge et a chroniqué cet album.

M.Ward 2012 « A wasteland companion » label : merge
http://www.mwardmusic.com/
http://www.mergerecords.com/
échelle de richter : 7
support streaming
après 2 écoutes





1 commentaire:

Blake a dit…

Merci de ton clin d'oeil, ami Charlu, j'apprécie ton geste, vraiment. Coïncidence : au même moment ou presque, "Les Chroniques" vivent leur dernière chronique.

Voilà, c'est fait. Mais, t'inquiète, la vie continue. À plus :)