lundi 20 février 2012

Red Hot Chli Peppers 91








Grand Jeu Sans Frontière Des Bloggers Mangeurs De Disques (Deuxième édition)
Thème # 5 : Fusion or not fusion ?



Il y a toujours un rayon fusion chez quelques disquaires avec dedans des albums hip hop/hard. Pourtant, cette tendance musicale remonte à plus loin, à l'époque où le R&B fusionnait avec le country pour donner naissance au Rock'n'roll. Et le R&B, c'est déjà la fusion gospel/blues. J'ai toujours été très attiré par les brassages musicaux, l'électronique et la world, le néoclassique et le post rock, le blues et le hard, le jazz et le psyché... plutôt que l'académique.

Ceci dit, la fusion a pris toute sa valeur étymologique (rangements de disquaires) quand un groupe californien a commencé à imposer sa vision musicale au monde entier. 1984, c'est leur début, 1991 leur sommet. « Blood Sugar Sex Magik » est l'album de fusion que j'ai le plus écouté et le meilleur du groupe. Sept ans de galère pour les 4 qui voyaient leurs sorties systématiquement retardées par une Amérique puritaine et des rayons frileux. Une discographie exceptionnelle et des fans impatients. Cela a bien changé pour les Red Hot, complètement aseptisés, allant même jusqu'à lâcher Frusciante dernièrement, plus assez consensuel. Maintenant Red Hot donne des concerts pour une oligarchie russe patron footballistique de Chelsea, pour un cachet de 4 millions de dollars.

Mais revenons à 1991, « Blood Sugar Sex Magik » sort avec des semaines de retards, sublime album, les ventes explosent, conduites par le tube « give it way ». Chaud bouillant « funky monks », toujours quelques balades avec l'efficace « under the bridge » ou le discret « i could have lied », le monstrueux « my lovely man », le blues ravagé de « Sir psycho sexy » ma préférée, avec son final planant prog envouté. C'est sec, clair, tempo efficace, un dosage excellent entre hip hop et hard, sans jamais tomber dans l'extrême comme beaucoup d'autre groupe Fusion.

Je suis allé juste après en curieux fouiner chez quelques voisins du genre, Rage Against the Machine et le radioactif « Evil empire », les Beastie Boy.. Le dernier en date, c'est « Saturday night wrist » des Deftones, avec sa sublime pochette 70's, orgasmique qui me rappelle à Electric ladyland. Quelle pochette !!!!, pour un disque malheureusement assez moyen.


Ceci dit, on peut tout mettre dans l'étiquette fusion, tout ce beau métissage culturel, immense brassage de style toute époque, et on peut se demander pourquoi l'étiquette "Fusion" de certains bacs de disquaires perdure.

Red Hot Chili Peppers 1991 « Blood sugar sex magik » label : warner

Pas très original comme album... pas par quatre chemin, sucre, magie, cul ou sang, c'est pourtant l'inégalable jamais égalé..... tout s'arrête ici. La preuve :
http://redhotchilipeppers.com/






























22 commentaires:

LRRooster a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
LRRooster a dit…

Hi Charluuu,

Une autre fusion historique, celle réalisée par Dylan entre la guitare et l'harmonica. Je ne sais pas pourquoi je dis ça.
Sinon oui les "Radote chez les pépères" c'est vachement bien et oui dans une certaine mesure c'est assez fusionnel.
Pour moi leur album référence est One Hot Minute.

charlu a dit…

Hi papa Roust..tu as raison, la fusion ratisse large.. j'avais Miles Davis 69 Bitches brew... ou Gotan project (tango electro)..la naissance du R&B avec Ray Charles ... Je voulais faire un billet "humeur" car ça me gonfle de voir un rayon "fusion" chez Gibert..y'a même "indus electronic", gothique.... le rock français n'est pas au même étage que la varièt française !!! bref fusion chez les pro a le drapeau red hot. Mais je me suis pas trouvé assez virulent sur ce coup là !!!
Eh t'as fait fort toi, hyper grande originalité ton voyage !! complètement inconnu.. y'a Stephen Micus dans le genre, néo-classique ambiant world baroque. Belle épopée, je savais pas que les coq voyageait aussi loin..;D
BIZZZ

Toorsch a dit…

Fusion, c'est un genre très difficile à définir, de quelle fusion on parle? Fiou... même Gorillaz c'est de la fusion, un vrai melting pot.

charlu a dit…

Yes T.. c'est pour ça que chez un disquaire digne de ce nom, c'est de la foutaise d'avoir un rayon "Fusion"..
Quel joli thème en tout casà la foi strès très ouvert et en même tyemps restrictif (à cause de cette appelation qui perdure).

charlu a dit…

Eh Toorsh..ton disk il envoit terrible.. impossible de remettre la main dessus !!!

Toorsch a dit…

Exact mister C, va faire un petit tour sur les resultat du jeu Sarah Carlier... Bizzz

charlu a dit…

Vi j'ai vu... j'chu hyper content.. depuis amazon et price minister, ma boite aux lettres est devenu mon disquaire à domicile..j'adorre
Merci Toorsh et azimutt.

devant a dit…

Bravo, passionnant jusqu'à cet album. J'ai adoré les découvrir avec ce disque je crois.
Ensuite, pas une critique, ils nous ont fait un tout autre genre. CALIFORNICATION est bien écrit, leur "HOTEL CALIFORNIA" à eux. Mais le contraste est violent, ou plutôt l'est beaucoup moins.
J'imagine bien en quoi le label FUSION doit t'énerver. En fait j'aime les étiquettes, comme pour les confiture, quand cela apporte une idée du truc, pas toute l'idée mais au moind de quoi savoir si tu es d'humeur Sucré, acide... Mais FUSION ne t'indique pas garnd chose.. JAZZ ROCK etait peut-être too moche mais au moins...

Toorsch a dit…

Californication est leur dernier bon disque, un album cool, certes pas aussi tendu que celui-ci... Aujourd'hui le groupe flirt avec le néant... dommage.

Mais j'attends avec impatience l'album de Rocketjuice and the moon... a paraître fin mars!

Everett W. Gilles a dit…

Hello .
Le seul disque d'eux que j'ai acheté, moi c'est le premier morceau qui m'éclate (je suis atteint du syndrome dit du "premier morceau", justement ...)
Énorme joie à l'écoute, énorme déception pour moi que la suite de leur production .
EWG

charlu a dit…

Bah disons qu'il végètenet toujours au rayon fusion au lieu de passer direct dans la case variété internationale.
Calofornication, un bon album pop-rock..celui-ci c'est la quintescence de la "fusion". Je suis parti direct vers les disques de John Frusciante

Carlos a dit…

Charlu, merci pour celui-ci, un autre disque qui est incourtounable, et comme Devant dit aprés c'est devenu trop ... mainstream, j'ai lu pour la première fois quand leur premier album est sorti dans Actuiel super magazine avec une essence tout à fait "fusion" avec un abordage holistique! trés bon choix!

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Hello Charlu,
J'ai beaucoup goûté ta chronique sur la fusion, par contre, je n'ai jamais été très fan des Red Hot (sauf ceux de Jelly Roll Morton!. On ne peut pas avoir toujours bon partout!
Jimmy

Jeepeedee a dit…

Désolé, je peux pas, les Red Hot Chili Peppers. Il semblerait que ça soit génial et tout. Je peux pas. C'est comme Joy Division, j'y arrive pas. Mais bon, t'es biens dans le ton, bravo, il en fallait un, au moins.

Psy a dit…

Regarde ça!

je crois que ça compte, ça aussi

Psy a dit…

ou alors, cette autre grosse dube :

Regarde ça!

qu'on l'aime ou pas, c'est pas ça le propos. (ma mère dort, je l'emmerde, mais dois je me sentir coupable ? je peux très bien pourrir n'importe ou sur le pavé la nuit pendant qu'ils s'agitent le jour, dans leurs tombeaux climatisés, tous ces vampires qui sentent comme daniel johnston sous les bras!!

bref :

Regarde ça!

p+yes

jp a dit…

pour mon charlu :

http://www.youtube.com/watch?v=djT4N6_WPfc&feature=related

jp a dit…

pour tes chroniques, et la musique qui va avec :

http://www.youtube.com/watch?v=zmT12GyXBbc

jp a dit…

personne parle des deux ovnis de medicine dans la troupe noisypop

thinkItsdomage...

tout le monde se branle sur slowdive, bref

bise

et tiens :

http://www.youtube.com/watch?v=-P1-P8yx0So&feature=related

bise charlu

jp a dit…

pff, le type qui te sort que c'est que de la branlette pop, t'as qu'a lui envoyer ça dans la gueule :

http://www.youtube.com/watch?v=GEKgYKpEJ3o

FIN voulue...

charlu a dit…

Oui je peux comprendre Jeepee, peux plus non plus, du moins depuis californication inclu ... c'est autre chose, faut prendre sa période, 89 comme le montre JP, c'était là.
Par contre Joy Division !!!! 'tain Jeep, t'as failli me banir définitivement !!! je voulais mettre "Control" pour demain ..., toute façon ils ont que 2 albums.
Bon, en gros fan moyen de la vieille époque des sbougues dans la chaussette (84/91), mais surtout je trouve ridicule les bacs "fusion" chez les disquaires, vous leur avez tous prouvez qu'ils déconnaient.