samedi 13 décembre 2014

Vanilla Fudge / Ten Years After / Steve Miller Band





Qu'est ce que j'aime le temps pourri de chien et ne pas culpabiliser à me jeter dans mes caisses de disques... eh!!! fait pas beau dehors, pas grand chose d'autre à faire.

Trois albums de blues rock psyché, deux amerloques, un british et surtout trois pochettes similaires. Tiens, si on s'amusait avec les pochettes, avec dans l'idée des p'tits crus, des ptits crus, toujours des p'tits crus.

Deux grands groupes dans l'histoire, un autre que je connaissais beaucoup moins, trois discographies assez conséquentes aux dates proches...et trois pochettes similaires.

Un billet « ludique » dédié à Franky, pour passer le temps, et mettre des couleurs sur celui de dehors qui baisse les bras.

Vanilla Fudge 1967 « Vanilla fudge » label : atco
Ten Years After 1970 « Watt » label : deram
Steve Miller Band 1968 « Children of the future » label : capitol








5 commentaires:

Francky 01 a dit…

BIG MERCI CHARLU POUR LA DÉDICACE !!! Pour la période 60/70's niveau rock psychédélique, il existe un tas de pochettes ayant des airs de ressemblances. Un véritable festival flashy de couleurs et de graphisme, parfois d'un goût assez douteux.
Ten Years After et Steve Miller Band, je connais (pas toute leur disco pléthorique) et apprécie. Mais Vanilla Fudge m'est totalement inconnu !!
Et c'est vrai que le temps pourri est idéal pour fouiller ses bacs à disques, ou maintenant ses disques durs (modernité 2.0 oblige) !!
A + amigos

charlu a dit…

Pas évident de lancer un billet en passant après toi ;D Aussi, même si ces pochettes sont moyennement terribles, elles m'ont semblaient être du même thème... inspiré par un bouquin de pochettes de disk rock.
Mais si les pochettes sont "discutables" quant à leur beauté, la musique elle est impeccable.

Carl a dit…

Dis Charlu... T'aurais aimé avoir 18 ans en 1967?
Moi, j'crois bien que oui...

charlu a dit…

mais grave Carl..c'est ce que je me dis tout le temps...15 ans en 69 au lieu d'y naître. Tant pis, il reste les bacs.

Devant Hantoss a dit…

Haaa cette envie d'avoir connu ado ls années 60. Je me console en me disant qu'avec la chance que j'ai je me serai retrouvé loin du mouvement, alors...

Pour les pochettes, c'est de notre faute, il nous manque les substances pour apprécier. Un peu comme les lunettes pour les films en relief.
Avec un même effet secondaire: le mal de crâne...