dimanche 29 juin 2014

Tommy Guerrero 2014


 
Après les nouvelles fraîches du label Ninja Tune, des remugles de Mo'Wax viennent colorer le dimanche d'anciennes couleurs Trip hop. Un paquet de temps que je ne m'étais plus penché sur un DJ cinématographique de trip electronica jazz.
Ce son divulgué à la planète entière par Portishead, s'est vite essoufflé, Tommy Guerrero vient raviver la flamme avec les lumières d'époque, la grande période Troublemakers, Professeur Inlassable, Wax Taylor.. avec une photo Tarantino (décidément), une reverb shadows, du lounge, de la soul, des 60's, beats trempés, jam diaboliques en boucle et sa touche sonore à lui, son identité de collages qui passe tout seul.
La touche Guerrero est là, même si le label Asphalt Duchess, qui a vu apparaître Grizzly Bear, Manuel Bienvenue, The Embassy, a remplacé le vieux navire Mo'Wax au catalogue riche.

Ce retour fantastique astique les gimicks cérébraux et transcendent la peau.

Tommy Guerrero 2014 « No man's land » label : asphalt duchess



4 commentaires:

Chris a dit…

Le retour du trip hop en mode western...

Francky 01 a dit…

Mo'Wax, Ninja Tune, Dj Shadows, Wax Taylor...que des références qui me parlent énormément, toute mon adolescence, les 90's !!!
Je ne connaissais pas ce Tommy Guerrero mais ce disque me plait beaucoup. Trip Hop, Electro-jazzy downtempo, Abstract Hip Hop groovy....et bien plus encore, un vrai kaléidoscope stylistique.
"..Le retour du trip hop en mode western.." ! Excellente et pertinente définition de son univers Chris.
Merci Charlu.
A +

charlu a dit…

Yes .. moi j'aime bien ce son là.. le côté "Tarantino" c'était pour dire ça..j'adore les espace de TG.
Je vous envoie ça ce soir :D

kidloco31 a dit…

"un voyage lent et intense dans une Californie brumeuse où le temps et l’espace se distendent pour un nouveau western urbain et poussiéreux"
Copié/collé d'une excellente chronique sur asphaltduchess.com

Tous les albums de Tommy Guerrero:
http://tommyguerrero.com/discography/