vendredi 6 juin 2014

Birch & Meadow





C’est un engourdissement létal, une irréversible succion vers la véracité des expressions. L’apnée des carcasses muscle les cerveaux, « Butterflies ans graves » est une injection, juste histoire de perdre les os, oublier sa matière pour laisser la grise séminale dégouliner sans que la paume ankylosée puisse en retenir le grain.

« L’arbre avec le vent chante mille mélodies
Que sais-tu du dialogue de l’air et de la raison ? »
(Parviz Khazrai).

Birch & Meadow, c’est une voix et l’écriture de Library Tapes, c’est percuter un mur cendré et s’y enfoncer doucement, exactement là où l’impact fige le temps. Les yeux phagocytés il ne reste que la contexture des villosités qui malaxe la joue sous cet orgue abyssal. Un sable mouvant des surdimensions nous happe loin du beau des cancres.
Cet album est une succulence absolue, une étape osmotique entre les alvéoles des citernes et cette pâte de plâtre qu’on avale. Une mer d’huile comme oxygène, les grumeaux se percutent et l’isthme ne prendra plus. Quelle allure le corps prendra de cette implosion géologique ?


Le souffle ne m’avait pas autant manqué depuis les complaintes sombres d’Annelie Monseré, cette visqueuse introspection vers l’élément naturel… faire parti du paysage.
Time released sound, une nouvelle contrée à explorer.


Birch & Meadow 2013 « Butterflies and graves » label : time released sound








5 commentaires:

Mylène Gauthier a dit…

Je suis contente que tu parles de ce disque magnifique et tu le fais bien. Merci.

Chris a dit…

Magnifique pochette... très belle ambiance musicale, jolie voix...comme j'aime...

charlu a dit…

Merci à toi Min's pour la découverte..tout c'que j'aime. C'est aussi la découverte d'un label ..j'y ai vu des trucs de dingue..

Mita Ghoulier a dit…

C'est très beau, merci pour la découverte !

Mylène Gauthier a dit…

Plaisir de partager mes découvertes. Je pensais bien que tu aimerais.