jeudi 19 juin 2014

Johann Johannsson / Mark Orton... BO





Le soleil tape ou pas.. j'ai des envies de voyage et d'immobilité, je découvre deux BO, un chaud et froid extraordinaire, un geyser à -5°C, une houle glaciale en pleine canicule... des bains marie virtuels où l'on peut se projeter, et s'y plonger.
Deux bandes son pour immerger ses illusions, la cinématographie absorbe, prend et suce, on s'invente des morceaux d'existence..dans le chaud ou le froid, qu'importe, sous le casque la température est la même.
Un clair obscur pour les contemplateurs, je plane en surfusion au dessus d'une lande gelée,
je grelotte de chaleur, j'ai des sueurs froides, je me laisse embarquer par ces paysagistes sonores,
ces pourfendeurs d'horizons...et je n'ai vu aucun des deux films. Je les imagine.


Je ne suis plus moi, je vous suis.



Mark Orton 2014 « Nebraska »

Johann Johannsson 2014 « McCanick »


















4 commentaires:

Sadaya a dit…

Tu m'appâtes, tu me happes, je me hâte.

charlu a dit…

Tu m'épates Sadayalapatate.
Eh à Clermont, on boit de l'eau plate ?? :D

Sadaya a dit…

De la bière aux cèpes, Charlumineux!!

Francky 01 a dit…

J'ai vu (en avril je crois) et bien aimé "Nebraska"....La bande son m'avait marqué mais il faudrait que je réécoute.
En tout cas, si tu aimes : le noir & blanc léché, les road movies, le jeu d'acteur impec' sans esbroufe, etc....Pour toutes ces raisons, et bien d'autres encore, "Nebraska" est à voir. Un bon film honnête 2014 signé Alexander Payne. Et prix d'interprétation à Cannes pour le "héros" alias Bruce Dern (oui, ce vieux loup d'mer à la peau burinée).
A +