dimanche 8 juin 2014

Last Days



Quelle chant plus beau que la flèche hirondelle qui danse autour des vieilles pierres d'une place de village, d'une tour en pleine canicule. Les oiseaux hypnotisent et le piano crâne sur les cordes de harpe (« If »).
C'est une nouvelle bande son d'une errance vers ce que l'on a de plus délicat. C'est rêver d'une colline enneigée quand la chaleur se fait pesante et la rétine affamée de sucre glace. Je me ballade dans mes ruelles et j'ai des doutes sur la saison.
La bande son qui diffuse dans mes oreilles est une onde qui tombe de nulle part, comme une ancienne disquaire lointaine qui prendrait soin de moi. Il y a même le ressac sous les notes.

 
Je reste figé devant l'horizon maquillé et la voute qui sanglote, « Satellite » du groupe Last Days m'enveloppe d'un chaud et froid, d'un clair-obscur crépusculaire qui me transporte dans un film improbable, l'irréalité d'une vie, mon fantasme terre-à-terre.


Last Days 2013 « Satellite » label : n5MD





2 commentaires:

Sb a dit…

Très bon Last Days... Merci... Dans le même goût je te conseille
http://mathewroth.bandcamp.com/album/immersion
Le disque du jour...

charlu a dit…

Ok, je vais écouter...
ça y est je replonge dans l'instrumental.. besoin de sonore .. James Murray depuis cette nuit.

merci pour l'info