lundi 23 juin 2014

Moon Zero




La lune est romantique et scientifique, on peut rester la contempler et entendre son chant souffler jusqu'à nos marées. On peut aussi imaginer choisir le son Apollo jusqu'à alunir.
La brûlure de l'astre froid arrive aux oreilles comme le brame encordé d'une fine poussière bohème. Allégé on se roule dans ce nuage poudre quitte à vieillir plus vite.

Dénovali une fois de plus propose cette froideur astrale en drone électronique angoissant et planant, l'angoisse de quitter la terre pour la nouvelle lune.

Moon Zero 2014 « Tombs & Loss » label : denovali




2 commentaires:

Chris a dit…

C'est froid, comme tu dis, mais c'est bon...

charlu a dit…

Oui, hyper glacial..impec quand y fait 30 dehors ;D
Ah oui, j'ai pas dit, mais passer la nuit en pleine nature c'est top.