jeudi 3 avril 2014

Andrei Machado


 
Un retour à l'instrumentale, après Otto, voici Andrei, avec le même tube de blanc de titane, la même résonance, le même piano. Otto, Amarante, toujours des transitions. Ce pianiste là est brésilien, même la latitude dilue les couleurs. C'est un matin de brume, clair, mais pas trop, éblouissant juste ce qu'il faut.



C'est troublant, intrigant, blanc, « Catarse » est une toile, une longue descente vers un ciel stratosphérique et abyssal..


Andrei Machado 2014 « Catarse » label : twice removed
 

9 commentaires:

Carl a dit…

On dirait que ce Machado veut aller rejoindre Otto à Totland...

El Norton a dit…

Oui, très sympathique.

Sb a dit…

Beaucoup aimé... J'suis curieux de savoir si t'as écouté les derniers Denovali : Alvaret et Hydras Dream.
et aussi Glenn Kotche chez Cantaloupe et Thielemans - Sprang chez Miasmah et... et...

La Rouge a dit…

Parfait pour peindre. Merci.

charlu a dit…

Ehh, j'y pensais Denovali.. jchui hyper à la bourre pour .. ils vont hyper vite.. mais j'ai qq objectifs que j'ai vu dans les bacs, qq nouveautés... Puis tu me parles de Miasmah... je vais yeuter :D

Sb a dit…

T'inquiète pas, t'es pas à la bourre le miasmah est daté d'aujourd'hui mais je lui préfère le Glenn Kotche qui est daté d'hier... mais si t'as 5 minutes j'aimerais bien avoir ton avis sur ce truc là:
http://unland.bandcamp.com/album/unland

Carl a dit…

Mmm, j'aime bien... (Unland)

charlu a dit…

moi aussi..super..va falloir que je le trouve ce truc.

Merci pour le tuyau

Sb a dit…

Ça risque d'être difficile à trouver en version cd/Vinyl...

Toujours à la frontière entre jazz/ambient/néo-classique/post-rock je viens de tomber sur
http://gizehrecords.limitedrun.com/products/525035-charles-eric-charrier-petite-souer