jeudi 15 novembre 2012

Zappa 66


 
 
Grand Concours des Disques Exquis (J8) GJdDE08
THE MOTHERS OF INVENTION 66 "Freak out!" pour répondre à Sorgual sur PINK FLOYD "Atom heart mother"
 
Pour finir cette session en beauté, et pour faire suite au grand « Atom heart mother » que je jalouse, voici un autre monument incontestable avec aussi une pochette renommée.
La face D de ce deuxième double album de l'histoire du vinyl (grillé de peu par "Blonde on blonde"), est un test de résistance pour pouvoir se permettre de l'écouter dès le début. .. « sinon, brûlez le disque... ». Voilà comment Zappa propose ce Freak rock révolutionnaire.
Je n'ai toujours qu'effleuré le monde de ce foutraque mousquetaire. Histoire de me donner un pass, j'essaye souvent celui-là, et Hot Rats, mais il faut bien avouer que je suis cassé les dents sur sa grosse discographie inégale et lui préférant ses frères d'armes Dr John et Captain Beefheart. Quelques moments géniaux, assassinés quelques secondes plus loin par un délire pop.. sauf "Hot Rats"... et « Freak out ! » les trois premières faces de la version vinyl, parce que je ne brûle jamais un disque (et dire qu'il y en a qui les mangent ;D) et que je pense joindre un jour cet univers entier que je trie drastiquement depuis quelques décennies.
« Freak out! » très Barrett, Cream, avec la liberté folle de Zappa en plus.





10 commentaires:

Echiré79 a dit…

Hi Charlu,
Je vois que, comme tout grand alpiniste de l'extrème, tu attaques ce sommet par la face la plus difficile!
Ech'

sorgual a dit…

Oh que c'est une belle et bonne réponse. Le freak ... c'est chic !
Content de t'avoir autorisé ce plaisir.

charlu a dit…

Je t'ai mis OOIOO dans les dents et toi.. en Prince tu me mets Atom heart mother sur un plateau :D
Sorg.. gentleman ;D

Oui Ech'.. mais en CD c'est moins facile pour dégotter la face D :D.. il faut aller sur la dernière piste pour s'adonner à ce test de tolérence. Vais p'ète me l'racheter ..

Everett W. Gilles a dit…

Hello.
L'un de ses meilleurs, au même titre que ..... (chacun remplit les blancs)
Mais un de ses meilleurs, c'est sûr!
EWG

Pascal Georges a dit…

Nom d'un Zappa, tu fais pas dans le fastoche...
Mais celui là, aaaaaaaaaaah celui là !...
Bon bref, la disco entière du maestro zappa, je l'ai assez faite en long large et travers pour te dire que, il est incontournable... comme tant d'autres, d'ailleurs...
Mais Zappa, j'ai décroché alors que toi tu veux accrocher.
Il est toujours temps de se prendre le chou, effectivement...
bon courage, commence par...
allez, "grand wazoo" et "apostrophe", comme ça.
puis "chunga's revenge" et "live in ny" et puis "one size fits all" et "zoot allures"... bon je m'arrête j'en ai déjà trop et je sais déjà plus où j'en suis car j'ai fait dans les après première période...
alors "uncle meat" et waka", puis "roxy and " et "hot rats"...
bon allez tant pis "orchestral favorites" et "tinseltown rebellion"...
à +

charlu a dit…

Arrf je vous vois tous venir..et je vous voyais... je sais pas quoi mettre dans le blanc..et je vais piocher chez Pax.. d'ailleurs, je crois que je les ai tous loué un jour et compressé sur un même CD MP3..mais sans jamais être transpercé... j'aimerai bien accroché effectivement. En fait, c'est tellement "gai" (et c'est ce qui me pose problème)..qu'il faut que je choissise le moment, et y'en a pas des masses.. mais quand ça passe, c'est vraiment Freak et Hot Rats...je vais m'y replonger pour voir...

Jeepeedee a dit…

Ben moi je m'éclate sur la face D, c'est normal docteur ?

charlu a dit…

Oui c'est normal..car moi je m'y éclate aussi..et aussi, bien avant sur Revolution9 du double blanc... number nine..number nine..number nine..... on se refait pas. Je crois même que les Beatles qui ont tout inventé :D.. est à l'origine de ce genre de folie sonore.

Toorsch a dit…

Va falloir que je me décide à plonger dans Zappa un jour... le temps de choisir par quel orifice :-)

devant a dit…

Continue ma ballade chez les Epotes. Zappa incontournable car impossible d'en faire le tour, cet album je l'ai mais je ne l'écoute pas, jusqu'à ta chronique, j'étais davantage dans la liste de Pascal Georges, une période en gros, du coup la période "Mothers.." je connais moins bien.
Zappa, le précurseur et maître de ceux qui veulent briser, bousculer les chapelles musicales. Haaa et puis ce côté de ne pas vouloir aller vers ce que l'on croit être la suite logique. Et puis ce sérieux consacré à ne pas se prendre au sérieux... Tout en affichant sa position de chef, Zappa? Was not cool ;-)