mercredi 14 novembre 2012

Alvarius B



Alvarius B est un auteur-compositeur marginal, qui au sein du groupe Sun City Girl s’est acharné à produire une cinquantaine d’albums officiels. C’est aussi une carrière solo, sous le nom d’Alan Bishop, Uncle Jim et Alvarius B donc. Cette année, Abductions records a édité en CD son vinyl sorti en 300 exemplaires en 2011 « Baroque primitiva », ainsi que ses enregistrements cassettes entre 1994 et 96.

Ce dernier double CD ne s’écoute pas à n’importe quelle heure de la journée, un blues toqué de finger picking cherche son chemin à travers des univers Tom Waits, Dylan, Devendra Banhart avec en plus la folie de Syd Barrett ou Daniel Johnston. Les neurones se sont cramés sur sa sèche. Uniquement enregistré en prise directe avec sa guitare acoustique, les 45 chansons sont interprétées la tète posée sur une guillotine rouillée qui ne fonctionne plus. Son discours apocalyptique de cris rauques et d’expectorations distille un folk kaléidoscopique comme une interprétation musicale de la violence et de la réalité psychédélique. Son sabotage mélodieux en langue bileuse exprime toute sa misanthropie, un songwriting post-moderne, maso et exubérant.

Et on peut découvrir chez Alvarius B de beaux parterres de fleurs aux exhalations d’acide sulfurique, de belles côte du littorale souillées d’une marée noire généralisée. Son corps lisse attaqué par la nicotine et les remugles d’alcool.

Si certaines chansons frôlent l’insoutenable « Civet’s tango », d’autres, comme un grand chien bâtard et boiteux au regard terriblement humain côtoient le sublime « Blood Baby ». Et on resterait bien sur ce banc limace à contempler hagard cet arbre mauve alourdi de fruits biscornus fushia, près à tomber sur l’herbe orangée.

Génie saboté, révolte, clown acide, cerveau abondant, cette compilation, seulement éditée jusqu’ici en double Lp en 98, est un formidable voyage dans un asile doux, écorché, désespéré mais terriblement lumineux.

Alvarius B 2012 « Alvarius B » label : abductions records
http://www.myspace.com/alvariusb
http://www.suncitygirls.com/
échelle de richter 6,5
support cd
après 2 écoutes











2 commentaires:

Mister Moods a dit…

"à travers des univers Tom Waits, Dylan, Devendra Banhart avec en plus la folie de Syd Barrett ou Daniel Johnston"

Rien que ça !
Tu l'as bien vendu, reste à ouïr la chose.

Je reviendrai. :-)

charlu a dit…

Oui reviens, j'aimerai bien ton avis la dessus...un peu d'acide de temps en temps :D