mardi 12 juin 2012

Swans


.


Swans, un collectif qu'il est conseillé de ne visiter qu'aux heures les plus sombres de la nuit toute époque confondue, sort un double album de la dernière tournée 2011. Pas de ride pour Michael Gira. Un goth industriel ténébreux.
C'est pas le premier pavé live d'une tonne qui nous tombe sur l'échine. Celui-ci, d'une grande maîtrise, d'un son étonnant, fait blanchir toute l'émail du Gévaudan. Il est en plus, accompagné d'un design sublime, toujours assuré par son label préstigieux Young god records (ligne de conduite impeccable). Un grand moment que la sortie d'un Swans, réveillé de son tombeau depuis 2010.
Gira œuvrait plutôt seul (intime) ou avec Angel of Light (entre les deux).
Ici, les turbines à nouveau baignent dans l'huile.

« We rose from your bed with the sun in our head » est une dalle repoussée, la visite des catacombes sans guide, l'excavation de l'histoire musicale gothique, tout en gardant un visage affable.
Je suis très fan des travaux solitaires de Gira, et garde Swans pour l'obscurantisme de mes pleines lunes.

Swans 2012 «  We rose from your bed with the sun in our head » label : young god records
http://younggodrecords.com/home/swans-we-rose-from-your-bed-with-the-sun-in-our-head-2xdigipack-cd 
échelle de richter : 7,8
support cd
après 1 écoutes (en 2 fois).








Aucun commentaire: