samedi 9 juin 2012

Jeffrey Lee Pierce



Grand jeu Sans Frontière Des Bloggers Mangeurs De Disques (troisème édition)
Thème #4 : "Tribute"

Noir Désir sur « 666.667 club » rend hommage à Jeffrey Lee Pierce qui disparaît alors pendant les sessions d’enregistrement (« song for JPL »). Puis pas grand-chose cet artiste, jusqu’à la sublime résurrection « We are only riders » en 2009. Tout le monde tombe alors d’accord, l’emprunte laissée par Pierce est indélébile.

 Les tributes sont pourtant assez souvent exposés à la médiocrité inutile. Une tonne d'exemples. Là pour le coup on capte illico la substance et l’influence de son groupe The Gun Club.
Jeffrey Lee Pierce, c’est un rocker né, bercé par Television, The Cramps, Blondie (il sera le boss du fanclub), le tout posé sur un socle blues traditionnel.
Il débute comme chroniqueur musical dans le fanzine Slash qui se transformera plus tard en label discographique. C’est là que sera hébergé le crucial « Fire of love » en 1981.

Il disparaît prématurément en 1996, en laissant derrière lui une génération, huit albums et une flopées de morceaux inachevés. Ce sont tous ces inédits de sessions qu’une pléthore d’artistes de qualité viennent faire renaître des cendres. « The journey is long » arrive comme un bonus au sublime premier volet 2009 « We are only riders ». C’est Cypress Grove, bassiste de son entourage qui est à l’origine de ce projet excitant battit autour d’une liste d’invités spectaculaire. Personne n’est là par hasard, et l’hospitalité de Glitterhouse non plus.

Du beau monde, de superbes chansons, un esprit respecté, la recette parfaite pour un tribute époustouflant, assez rare pour ne pas le brandir. Sorti il y a quelques semaines.

The Jeffrey Lee Pierce sessions project 2012 « The journey is long » label : glitterhouse
http://label.glitterhouse.com/releases.php?show=152







11 commentaires:

Pascal Georges a dit…

OK, vu le casting et la bio.
Je vais de ce pas vers la découverte (enfin d'ici demain)...
à bien +.

sorgual a dit…

Encore une découverte pour moi, impatient au vu de ta belle présentation

Everett W. Gilles a dit…

Hello.
En possession des 2 disques, et fan du JLP.
Et le flash reçu à la première écoute de Sex Beat qui ne s'est jamais éteint!
Bref, j'applaudis des deux mains.
EWG

charlu a dit…

Exact, à peine croyable la qualité des deux objets, même le vol 2 qui renferme quand même des morceaux "abandonnés" est à se tordre !!

LRRooster a dit…

Salut amigo,

Si j'avais participé, j'aurais posté ça. Aurais tu été OK ?

RAM on LA

Abraçao

charlu a dit…

Hi Pa.. j'ai eu peur..y'a un cover de RAM de Dave Depper complètement vaseuse !! par contre celle là, déjà vu qqfois, mais jamais entendu .!!! tu l'as ??
Mais je t'aurai suivi à donf..

Mister Moods a dit…

Je m'en vais chercher ça sur la toile, tu m'as donné envie.
Merci Charlu.

devant a dit…

Comme toi, c'était une évidence, cet Album. Ensuite il y a eu un enchaînement de circonstances, je lis que le projet 2010 a été suivi en 2012... Et je trouve l'album ici
http://laspikedelycmusic.bloguez.com/laspikedelycmusic/4383544/V-A-The-Jeffrey-Lee-Pierce-Sessions-Project-The-Journey-Is-Long-2012-320
Et qui vois je dans les remerciements.. Le Jimmy, je croyais que lui aussi pensait à ce disque. Et maintenant toi :-))))
J'adoooore.
Vrai que ces albums ont un quelque chose de sincère, il semble.
Disons qu'un Cave est au moins la garanti que s'il il y est c'est qu'il le voulait... Il fait ce qu'il veut le monsieur.
Heee Et la surprise d'entendre une Debbie E et et les duo avec Nick Cave sont ... Pfoou

charlu a dit…

..et il parait qu'un troisième volume se prépare .. Cypress est à donf..

merci pour le lien ..

Toorsch a dit…

Le cast donne bien envie. A mettre sur ma liste de futur achat peut -être. Bizzz

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Hello Charlu,
Ces disques sont d'autant plus précieux que les Tribute au Gun Club ne sont pas légion, j'en ai un, mais il n'est pas toujours extraordinaire.
Jimmy