dimanche 3 juin 2012

Neil Young 2012


Me faire ça à moi, la veille du grand jeu, complètement à la bourre à fouiller dans mes étagères, avec comme ultime obstacle « Americana » de Neil Young tout fraîchement déposé dans les bacs.

Paul McCartney a revisité l'histoire de l'Amérique il y a quelques mois. C'est au tour de Neil Young, mais avec son Crazy Horse et l'Americana qui lui est cher, cette grande tradition rurale de country-blues-gospel à sa sauce cradoc tiag et chemise qui chlingue.
Neil Young, c'est pas le temps de se remettre de l'opus précédent, il faut vite se relever pour prendre dignement le suivant. Celui-là est un hyper grand cru millésimé, absolument historique, un rock sépia fidèle, une nouvelle grande liberté.... Neil Young c'est ….... c'est dire le strict minimum et se recueillir. Toute façon j'suis à la bourre...et « Americana » passe en boucle le volume au delà des normes.

Neil Young 2012 « Americana » label : reprise.
http://www.neilyoung.com/
échelle de richter : 8,999
support cd
après x écoutes





ohh pis tiens, la totale ..ou presque:


3 commentaires:

Toorsch a dit…

Salaud!!! Moi je doit attendre le 8 juin pour l'avoir pour mon anniversaire... Avec le nouveau Beach Boys, l'album de Gaz Coombes et le coffret Etta James... j'ai hate.

Il est vraiment bon alors!!! Cool

charlu a dit…

Tu sais déjà tes cadeaux !!! Les Beach Boys, c'est un nouveau ?? je vous écouterai parler de ça..jamais rien compris !! ..je suis septique :D..toute façon après un Neil ça va faire floupp, il est du tonnerre..j'ai pourri la vie de mon entourrage aujourd'hui..à fond, bien burné..
Un nouveau Neil Young, c'est jour de fète...si t'étais là, on aura tisé qq bière pour l'occas ..
YO

Francky 01 a dit…

Il a l'air terrible ce nouveau Neil Young. De plus, il est de retour avec ses Crazy Horses, absent depuis "Greendale" en 2003.
J'ai hâte de me le procurer, surtout que ses dernières livraisons n'étaient pas top, excepté "Le Noise".
A +