dimanche 3 juin 2012

Barclay James Harvest (1968/73)


1968, c'est aussi les débuts pour BJH, même si le premier album ne sort qu'en 70. Des singles, des chansons mellotron à se tordre, du rock-prog et de la pop psyché 70's romantico-planante. EMI a sorti l'année dernière un pavé récapitulatif de toute cette période initiale avec une grosse quantité d'inédits et de versions BBC. Une autre bonne pèche des bacs d'occas.. 5 cd , 70 tracks autour de « Mocking bird ». Indispensable.


Barclay James Harvest 2011 "Take some time on : the parlophone-harvest years (1968/73)"
http://www.bjharvest.co.uk/s-tstoset.htm 

.


2 commentaires:

Mister Moods a dit…

Un fond de tiroir avant d'attaquer le grand jeu ?
En tout cas, 1968/1973, ce sont vraiment les meilleures années du BJH, groupe trop souvent oublié de nos jours (tout comme ELO) alors que Supertramp continue de squatter les ondes fm.

charlu a dit…

Vi Mood, je fouille souvent le dimanche.. là c'est grace au jeu..je suis à la bourre grave, je fouine en urgence .. en plus fevine quoi !! je suis aussi avec le nouveau NEIL YOUNG... arfff torture, normalement, un NY neuf, c'est une soirée beuverie avec des potos ravagés !!
Ceci dit, je suis d'accord, le BJH d'avant Octoberon est immense. Je les défends tjrs, comme Fleetwood Mac trop souvent oubliés .
à demain mister Bizzzz