lundi 11 juin 2012

Dominique Petitgand


Grand jeu Sans Frontière Des Bloggers Mangeurs De Disques (troisème édition)
Thème #5 : "nocturne"

Voilà ce que j’ai trouvé sur l’artiste nocturne en question. Je restitue le texte sans connaître son auteur. Des mots justes, définition parfaite des travaux de Dominique Petitgand :

« Dominique Petitgand réalise des pièces sonores, où la voix , les silence, les bruits et la musique construisent, par le biais du montage, des micro-univers où l'ambiguité subsiste en permanence entre un principe de réalité (l'enregistrement de la parole de gens qui évoquent leur vie quotidienne) et une projection dans une fiction onirique, décontextualisée et atemporelle. Un espace mental où la répétition, le flottement des identités, des lieux et des structures temporelles évoquent le mouvement même de la construction d'une mémoire.
L'utilisation du son le place dans un territoire artistique singulier et mouvant : il montre son travail aussi bien lors d'expositions, que de festivals de théâtre, cinéma ou musique. Il diffuse des pièces sonores sur disque, à la radio, mais aussi lors de séances qui s'apparentent à des concerts dans l'obscurité. »

Le disque en question, c’est « Le point de côté ». La nuit, un bâtiment, des fenêtres ouvertes qui donnent sur un monde urbain où seules quelques manufactures continuent de gronder au loin. Puis des voix, des intimités qui s’échappent des fenêtres. Le sommet du voyeurisme, des petites tranches de vie dérobées, des âmes qui flottent dans une musique lointaine.
Ce travail sonore, sorti chez Ici d’ailleurs, ne peut s’écouter que la nuit, dans le silence, histoire de capter le moindre bruit, comme si nous étions là, penchés à la fenêtre à écouter, à s’introduire chez ces inconnus.. Inconnu, sauf pour Dominique A qui se prête au jeu et raconte comment il s’endort en général (« Feu vert »).

Parmi la flopé de disques nocturnes qui me font peindre, j’ai choisi ces moments rares et particuliers qui hypnotisent comme dans un rève.

Dominique Petitgand 2001 « Le point de côté » label : ici d’ailleurs
http://www.icidailleurs.com/index.php?route=product/category&path=55
http://www.musicme.com/Dominique-Petitgand/albums/Le-Point-De-Cote-3596971780623.html














5 commentaires:

Everett W. Gilles a dit…

Hello.
Pas mal le lien pour écouter en même temps sans forcément charger.
Parce que là je suis perdu, ce sera sans moi.
Tentative de se raccrocher aux branches : une partie de ta description m'a fait penser à Factory et Night, sur Darkness du Boss.
EWG

charlu a dit…

Oui, la nuit tout se transforme..des musiques se dileunt et des voix surgissent !! faut être dans un état second, comateux.. nébuleux :DD
mais je vais suivre ton tuyau du Boss.. connait pas !!

Mister Moods a dit…

C'est dans ces occurrences, quand un disque particulièrement alléchant pointe dans ton blog mais que la toile ne répond pas, qu'on regrette que tu n'ais pas l'âme partageuse... Je vais donc youtuber avant, qui sait, de le trouver en vrai.
Merci du tuyau !

charlu a dit…

J'aime les chasseurs et les curieux !!!
Occurence, j'aime bien ce décalage.. si tu veux vraiment, je peux te le mettre dans la box car j'ai cherché il est pas youtubé :C

Ceci dit, "la toile ne répond pas", je veux bien peindre sur ce disk, pas encore essayé :DD

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Désolé, je n'ai pas pu passer plus tôt car le PC du boulot n'aime pas ton blog et plante chaque fois que j'essaye. C'est pas grave, je t'aime pour deux! Sinon, je ne connais pas cet artiste et je vais donc fouiller un peu.
Jimmy