dimanche 13 mars 2016

Ray Lamontagne 2016



Ray s'envole, Lamontagne a pris des hauteurs, comme happé par l'éclipse, comme le dit si bien la pochette.
 
La voix, les nappes, l'apesanteur, les guitares, la longueur des morceaux, l'envergure ont attaqué Raymond, un peu comme le psyché avait habité Richard Hawley sur « Standingat the sky's edge » . Ray depuis son voyage dans la « Supernova » n'en finit pas de flotter sur la sonorité stratosphérique, « Ouroboros » est dantesque, une belle surprise vertigineuse, Floydienne, qui attire vers les nues serpentées.
 
 
 
 
L'éternel retour cyclique « ouroborosé » d'un astre qui cache une étoile qui cache un satellite..

 
Ray Lamontagne 2016 « Ouroboros » label : RCA

4 commentaires:

Francky 01 a dit…

Le retour du grand Ray, 2 ans après le très Psyché/rock "Supernova". Perso, j'adore cet immense artiste que j'ai découvert à ses début avec le suranné "Trouble". Un disque de folk à l'ancienne, vintage, presque anachronique. Un disque tellement écouté que j'ai usé jusqu'à l'usure. Les suivants célébraient les noces du folk et de la Soul, véritable messe païenne pleine de groove.
Oui, Ray vole haut, très haut même, au firmament de la grâce et du génie....et cela en toute modestie, simplicité et discrétion....Alors oui, que Lamontagne est grand, et ce "Ouroboros" en est encore la preuve éclatante !!!
Merci mille fois à toi (je ne l'avais pas encore) !!!
A + amigos@

Carl a dit…

Merci vieille branche.

Mylène Gauthier a dit…

La lune de sang et l'Ouroboros. Ray veut nous dire quelque chose pense ben. ;) Merci.

charlu a dit…

De rien les p'tits gars.. on pourrait penser qu'il se mord la queue le Ray, mais chacune de ses nouveauté est un décollage de plus en plus haut. Une belle nouveauté d'envergure.