mercredi 16 mars 2016

Ironing Board Sam



C'est quoi le rapport avec Jono ? Eh bien c'est sorti aussi le 2 octobre 2015 sans plus de remouds que ça. Sauf que là, c'est le gros coefficient annoncé sur mes côtes et les leurs.
Ironing Board Sam, et une légende me tombe dessus, inconnue, c'est pas faute de fouiller. « Super Spirit » suce la pompe à jouir, le son est extra, Barrett Martin à la batterie, Stu Cole à la basse et la baraque bande à faire péter les étages. Tout ceci sans compter les doigts électriques du Keyboardman sexagénaire avec sa voix de bluesman au timbre Mayall, Sammie Moore.
 

« Honey baby » et on remballe les baloches.

Ironing Board Sam injecte du magnétisme Nlle Orleans, jazz, blues, soul, du fond de veau pour la soupe, des zicos convoqués dans le Mississippi pour commettre une pilule dopaminée qui fout en branle ma platine, mes enceintes et les murs qui luttent tant bien que mal pour que les voisins abasourdis ne se pointent pas les hanches habitées et le brocoli en fleur. Très peu de disques dans sa bicoque, mais tout s'accélère depuis 2011, quatre albums chez Music Maker et un premier en 1996.

« Hold on » et je sors danser avec mon cerisier qu'en a rien à battre du vent d'Est qui nous flétrit les sacoches. Quoiqu'il arrive, c'est le limon tiède qui attend son heure pour contempler l'harmonie de l'outremer qui dégringole. J'aime ce son sec bluesy, ce disque bateau avec une touche soul qui brave n'importe quel blizzard.
 

Une légende vient de me tomber dessus. « I'm gone » et puis merde, c'est vendredi soir nan ?? mais si... « Honey Baby ».

Ironing Board Sam 2015 « Super Spirit » label : big legal mess

7 commentaires:

Till a dit…

Ho ça existe encore des mecs comme ça ? Alors la vie est belle finalement.

Quelle pochette !

charlu a dit…

Mais oui, faut garder la niaq pour débucher du plaisir comme ça.. rien que son sourire, le cuir de ses mains, et les morceaux.. je suis devenu fou et vitaminé.

RanxZeVox a dit…

Ça à l'air bon cette affaire. Je me le cale. Tu avais vu Treme ? La série sur New Orleans après katrina. Si c'est pas le cas, je te conseille de te ruer dessus.

Everett W. Gilles a dit…

Sam Planche À Repasser ?
Avec un nom comme ça pas possible que le mec te déçoive !

charlu a dit…

Nenni Ranx, je suis une buse en série, tu as vu mon comm sur "Vinyl" qui pourtant aurait tout pour me plaire. Le peu de temps que j'ai en dehors de la zic, c'est pour caser un film.

ça t'excite dès qu'on parle de planche Evrett.. je t'imagine bien à repasser et à attendre la vague ;D

Devant Hantoss a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Devant Hantoss a dit…

Je commence à l'adorer mon dimanche, quel pÉtain de musique, du Jono à ce blues ... Miammmm il est midi (pOtain de changement d'horaire, je déteste, quon y reste et puis c'est tout) et je me ferai bien un verre. Ce disque est dangereux