mardi 22 décembre 2015

The Necks 2015




Depuis quelques albums, le trio australien se laisse étendre sur un ou deux  morceaux longs éclaboussés de lumière.
Pas de dérogation pour  ce énième voyage irradié autour du piano de Chris Abrahams, un free jazz expérimental à la pointe du psychédélisme.  L’improvisation de « Vertigo » étourdit, engourdit, les yeux rivés sur un soleil d’argent.

 
The Necks 2015 « Vertigo » label : fish of milk
 

 

5 commentaires:

Carl a dit…

Mmm... Du bonbon.
Outre la nationalité, quelque parenté avec le défunt trio australien Triosk?
Belle découverte, merci!

charlu a dit…

Ah ouaih, ils sont australiens aussi. Apparemment y'a rien en commun. Dans mes souvenirs ils doivent être moins impro, plus electro ??
J'aime beaucoup tous les travaux de Chris Abrahams

Carl a dit…

Je viens de ré-écouter, plus attentivement, d'un bout à l'autre (en passant... merci!) et je me régale. Un délice.
Je pars à la recherche de leurs autres albums de ce pas...

Carl a dit…

Triosk etait australien, en effet... et oui, plus électro...

charlu a dit…

génial que ça te plaise. Y'a les albums solo de Chris Abraham aussi, puis son autre collaboration PEDAL... si t'as faim ;D
N'hésite pas s'il te manque qqchose.