vendredi 28 septembre 2012

Anouar Brahem


Grand Jeu Des Blogueurs Mangeurs De Disques (4ème édition)Thème 7 : "La grande vadrouille" de la musique voyage
 
Une ligne de guitare danse et embarque loin. A force d'encombrement cérébral, tout s'accélère et s'entrechoque pour imploser et s'engouffrer dans un trou noir. Engloutie, ma saturation se gomme d'un reset géographique, et mes basses pressions ondulent en dunes chaudes, ocre jaune aveuglant. Voyager juste sur une ligne de de guitare grave de transe molle.
J'aime marcher.. j'avale des kilomètres en foulée de beauceron, des kilomètres de paysages.
Un piano, un accordéon viennent se poser sur la ligne de guitare, et j'avance dans le sable, avec les mêmes larges foulées. Safari psychique dans le désert.. quand j'ouvre les yeux, je vois ma solitude, ici dans mes basses pressions comme sur les dunes de sable au son des cordes d'Anouar Brahem.
Noir de monde devant, des silhouettes floues, des fantômes comme des oasis. « Le voyage de Sahar ». Tout est lent, doux et inconscient, les corps se meuvent en guimauve ondulée, j'avance envouté, je prends le temps de marcher le long des bordures, le longer la route, comme un voyage, « E la nave va », cette vague douce et blanche qui me corrode. Mille fois j'ai écouté cette chanson, j'ai reçu cette vague, un de mes plus beaux voyages, la plus délicieuse de mes mélancoliques vadrouilles.
Cet album est troublant et m'emmène très très loin.

Anouar Brahem 2006 « Le voyage de Sahar » label :ECM
www.anouarbrahem.com



12 commentaires:

Pascal Georges a dit…

Ah Charlu, t'as de l'avance...
Pour ce voyage, tu voulais pas arriver en retard pour l'embarquement ?
Bon, je vais te suivre, alors, on sera deux...
Brahem, ECM...
J’espérais bien qu'il serait du voyage musical...
J'ai absolument tout - normal, les voyages sont chers de nos jours, alors quand un artiste t'en propose un et avec une telle qualité...
faut partir et sans réfléchir.
Faut dire qu'avec ECM on voyage souvent...
Bon les destinations sont souvent fraîches, alors pour une fois qu'ils vont dans le sud, on en profite, hein!
ce Oud...
Quelle magie !
Allez, je vais de ce pas envoyer mon embarquement à moi et... tu verras...
On est allés dans les mêmes contrées...
Pas top ça ?
Bonne nuit......................................................

Mister Moods a dit…

T'es en avance Charlu.
Vilain.
Anouar ? Oud of Nowhere! ;-)

Toorsch a dit…

Pas sur la même planète le Charlu, la sienne tourne plus vite. Pour moi c'est une découverte (encore une). Merci

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

J'adore cette façon magistrale de souffler le chaud et le froid dans le même instant...
Merci pour cette quinzaine, surtout que tu étais bien occupé. J'espère que tu vas rentrer riche, ce soir!
Jimmy

Everett W. Gilles a dit…

Hello.
A la menthe ou pas (je sais c'est nul) ce n'est pas ma tasse de thé mais je crois que je comprends ce que tu ressens.
J'en suis loin à l'écoute du morceau, et de sales idées me traversent l'esprit par flashes (ascenseurs, salles d'attente...) mais ne le prends pas mal, je suis un ignare!
EWG

Till a dit…

Ouch ! Là c'est sans moi. J'ai eu l'impression d'écouter 2 mn de Yann Tiersen. Aaaaah, je suis monstrueux.

Ca allait un peu mieux après avec l'oud mais quand même j'y arrive pas.

PS : j'ai vraiment du mal avec ton blog, chez moi ou au boulot, ça me plante quasiment Firefox (une histoire de script qui déconne).

sorgual a dit…

Celui là sera sans moi, j'accroche pas, désolé.

La Rouge a dit…

Hey! Charlu!!! je ne savais que tu aimais Anouar? Alors nous avons hâte de savoir comment va cette expo. Profites-en bien!!

charlu a dit…

Désolé pour l'avance horaire sur la diffusion du post.. expo oblige, je me suis absenté..jusqu'à ..bah maintenant. Pas pu remettre à minuit.

Je vais aller voir vos post :D

Pax, ECM est une immense agence de voyage.

devant a dit…

(PS moi aussi ça me ralenti fortement mon IRON (petit patapon) = CHROME (petit papakrone))
je vais me faire le Youtube, alors, pas de lien, cette fois ci? Ou bien je ne le vois pas??
Je reviens, je fini de me bouleverser sur le "Marie-Jo Thério" de La rouge
Je pensais à ton texte... Beau. C'est tout.

Pascal Georges a dit…

Ca y est, Charlu, moi aussi, de retour après week end de fou...
Brahem, je l'ai découvert voici longtemps, en Espagne, j'était en voyage pédagogique annuel avec une bardée d'étudiants et ils avaient un axe pédagogique "à rendre" sur la musique arabo andalouse.
Il y avait à Seville un bar/restau haut lieu des soirées dédiées à cette musique et ... afin de peaufiner le sujet, on y va, rencardés et accompagnés par des étudiants espagnols...
On s'installe et...
Je te laisse deviner la suite...
c'est une Lifesensation in music...

Bon, j'espère que ton expo tourne plein pot...
merci de tes échanges, toujours fructueux et de tes partages, toujours cordiaux.
à +, forcément.
Pax

charlu a dit…

La cordialité mon ami..il manquerait plus que ça... j'ai reçu énormément de tous les blogueurs depuis des mois et des mois pour la peinture, des choses qui se font à distance.. vous ne me voyez pas et ma gène est impalpable, mon plaisir... Je me suis caché entre mes toiles..mais il a bien fallu être débusqué... comme sur scène :D
Anouar est un magicien.. tu as trouvé le mot juste.
Et pour être franc, j'ai pensé à toi ce week end.. j'ai une toile qui s'apelle St Petersbourg !! c'était l'avant Gallardon. Je vais essayer de reprendre tout ça sous d'autres angles .. :DD
Merci Pax pour ta générosité abondante
Red : Anouar.. il me rend frapadongue en silence..un artiste de chevalet !! un pause "tribal" qui m'extrait le cerveau au forceps :D
Dev..nan pas de lien..pas trouvé.. c'est 2006 .. par contre il est à Mouff.. un jour je vais te pécho là bas !!! je vais voir chez Red !! j'chu à la bourre lesp"tits gars.. en convalescence..mais j'y vais.