jeudi 13 septembre 2012

Tyrannosaurus Rex 69

 

« Unicorn » de Tyrannosaurus Rex folâtre dans mes enceintes et la poésie de forêts folles sautille sur le dos d'animaux imaginaires. Pièces courtes du prince hippie Marc Bolan, il était une fois..juste avant les amplis branchés du T.Rex. Des fleurs dans les cheveux, la voix tremblote et le flot est rapide, les guitares sont folles comme entre les mains de Syd Barett, le flower power pollinise, féconde à souhait, et je me dis qu'une abeille a surement dû se poser sur le berceau de DevendraBanhart quand il est venu naître chez le jeune dieu. Mêmes textures, même psychédélisme de graminées, papillon volage en transe amok, des peaux tendues africaines viennent enflammer les cordes sèches, castagnettes et grandes chevelures, accords aigus de comportements volatiles. Chants bucoliques, chœurs champêtres, liberté folingue

Tyrannosaurus Rex 1969 « Unicorn » label : A&M69-universal2004
http://www.t-rex.co.uk/




 

Devendra Banhart 2008 "Oh me oh my..." label : younggodrecords

 


Aucun commentaire: