mercredi 5 septembre 2012

Lou Doillon



Vous préférez Charlotte et Beck, ou Lou et Daho ? Des ondes filiales qui trainent. Ah ouaih, Lou Doillon écrit et compose, ça change beaucoup. Oui mais Charlotte joue du piano, puis elle a une voix dans le lignée gainsbourienne des chansons géniales effleurées. Mais Lou, c'est pas le but, sa voix, c'est pas Jane, même si les chansons ont une légère qualité subliminale de l'ex de sa mère.
Bon, ça craint comme rubrique nécro-people que rien ne justifie. « Places » est un grand moment de chansons populaires, sublimé par le travail sonore de Daho, le même plaisir qu'à l'écoute d'IRM.

J'étais follement amoureux de la grande belle-sœur, la tète m'en tourne encore, tous ces atome qui gravitent autour... Mais au fait, Daho, l'a pas effleuré le cerveau de Serge un moment ? Passation.

Oh là là, « Charlotte forever », le premier album découvert à sa sortie. Passage aux chimères de quadra oblige, Lou cette fois-ci me plaque, son premier album. Annoncé, confirmé, sublime. Peut-être une icône de plus qui s'impose naturellement.
Le timbre est sublime, tellement différent, tellement difficile à gommer ces neutrons indéboulonnables, que l’on déboulonne quand même, puis tellement évident à voir comment Chan Marshall se vautre par exemple.

Lou Doilon signe là un disque qui marque la rentrée et qui laissera des traces ici. Un disque bien à elle, complètement assumé, de très haute tenue pour un premier essai.

Lou Doillon 2012 « Places » label : barclay
http://loudoillon.fr/
échelle de richter : 8,8
support cd
après 2 écoutes




GAINSBOURG DAHO LA RENCONTRE par dennis649

9 commentaires:

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Hello Charlu,
J'ai adoré la voix, profonde et légèrement voilée; par contre, je trouve les compos et la production trop maigrichonnes.
Jimmy

Sadaya a dit…

Je suis fan des frangines, des chansons de Charlotte... Mais pour Lou j'ai peur de ne pas aimer... Je vais me lancer. Merci pour ce post touchant!!

charlu a dit…

Si si faut yaller franco..y'a une patine pas dégueuse !!! Moi perso je connais presque rien de L.Doillon en dehors de ce disque, et franchement pour un premier disque auteur/compo.. c'est impressionnant..et pourtant je me laisse rarement bouffer par les médias..même failli passer à côté à cause d'eux :D

La prod est soft, bien dosée, du grand Daho (avis perso)..quel tact..pis ça tourbillonne autour du même astre. Classieux comme dirait ...
merci à vous deux

Fracas 64 a dit…

Je me suis procuré le disque mais pas encore écouté sans quelques extraits. Cela m'a l'air très intéressant et la voix est originale.... à vrai dire je suis à peu près sûr que je vais apprécier sur la longueur.

La Rouge a dit…

J'ai pas été capable d'avaler, j'ai pas réussi à écouter l'album au complet. Ennui. Je vais me ressayer mais plus tard, ça me donne des frissons d'y repenser.

charlu a dit…

Arrff peux rien dire là..trop accroc :DD L'avantage que j'ai, c'est que je ne connais rien d'elle en dehors de ce disque. Et pourtant, j'y suis allé à reculons..faute aux médias..elle a déjà même plus besoin de nous pour briller .

Toorsch a dit…

Je vais peut-être me laisser tenter, mais j'avoue que Daho n'est pas étrangé à ma curiosité... Ce mec est un génie ignoré!

Toorsch a dit…

Je vais peut-être me laisser tenter, mais j'avoue que Daho n'est pas étrangé à ma curiosité... Ce mec est un génie ignoré!

charlu a dit…

D'accord avec toi T..un véritable génie que j'ai "découvert" sur le tard.. avec son album EDEN, un des plu sgrand disque d'ici. Et surutout à s'améliorer au fil du temps.
Pis contrairement à ce qu'on pourrait croire, ses concerts sont magnifiques