lundi 1 août 2011

Bruce Springsteen / Clarence Clemons



Quel point commun y a t-il entre Lady Gaga et Bruce Springsteen ?
Le père de la lady est fan du boss certes, mais ce qui rapproche les deux icônes star de la musique, c'est Clarence Clemons. Juste avant de disparaître en juin 2011, il a joué sur le dernier album de Lady Gaga quivient de sortir, lui qui soufflait auprès d'Aretha Franklin il y a plusieurs décennies.

Clarence Clemons, c'est surtout à partir de 1972, le génie cuivré du E Street Band, et la présence indispensable du groupe de Springsteen. Présence ombrageuse même, à tel point que le boss bossa à étouffer cette puissance, camoufler l'influence jusqu'à blackbouler le piston en 1982. « Nebraska » devra être enregistré totalement en acoustique, facile entourloupe pour se débarrasser du musicien et par la même occasion du son mythique des albums 75/80 du boss. Il sera encore sur « Born in the USA » en 84 sans pouvoir influencer sur le son.















J'écoute « Born to run » et je me dis que Clarence Clemons est finalement la raison pour laquelle j'écoute quelquefois du Springsteen entre « The wild, the innocent & the E street shuffle » et « The river ».

Bruce Springsteen 1975 « Born to run » label : columbia
http://www.brucespringsteen.net/





















2 commentaires:

dreyde a dit…

"Présence ombrageuse même, à tel point que le boss bossa à étouffer cette puissance, camoufler l'influence jusqu'à blackbouler le piston en 1982. « Nebraska » devra être enregistré totalement en acoustique, facile entourloupe pour se débarrasser du musicien et par la même occasion du son mythique des albums 75/80 du boss."

Humm ... en es-tu sûr ?
Springsteen a-t-il sincèrement voulu "se débarrasser" du musicien ?
Je ne pense pas que cela ait été le cas. Après l'énorme succès de "Born in the USA", peut-être voulait-il revenir à quelque chose de plus modeste en évitant de se laisser griser par son statut de superstar du rock. D'ailleurs, Clarence sera encore présent sur les live et insuffle de nouveau son velouté musical sur le fabuleux "Secret Garden" disponible uniquement sur le Greatest Hits de 95 et sur bien d'autres albums par la suite. :)

Leur relation est plus fusionnelle qu'elle n'y paraît et la fascination que le boss exerce sur certains est identique à celle que Clarence Clemons exercera toujours sur le Boss.

Les as-tu déjà vu en concert ?
Le charisme qui se dégage de ce groupe est incroyablement puissant. :O

http://www.youtube.com/watch?v=81wv_w6_Z8M

charlu a dit…

La fusion entre les deux artistes est effectivement extrèmement puissante et donne la patine des disques de cette période. Le boss, malgré cette collaboration avait une maîtrise sur son cuivre, même s'il a laissé une liberté plus grande aux musiciens sur "born to run"."Nebraska" (que j'adore) est ce moment où Springsteen s'est éloigné de Clarence. Les bandes sont du groupe des session restent tjrs inédites, il n'y a que l'officiel acoustique de dispo.
Il est clair que ce binome fait parti des grands duo inspirés de l'histoire du rock.
Du boss, je n'écoute guère que "born to run" "nebraska" .. Je voulais parler de Clarence disparu et de la grande différence entre ces deux disk..petit coup de mou dans le couple qui donne un album terrible (nebraska).
Jamais vu en concert Dreyde, une grosse lacune.
Clin d'oeil ce mois ci dans r'n'f et rock first (tt jeune)
Merci de venir ici en tout cas et d'apporter ton témoignage passionné. Tu as raison, "s'en écarter un moment" aurait été plus juste, moins violent.
à bientot